Première naissance dans le réseau d’élevage !

 Il y a quatre jours, le premier jeune Gypaète barbu de l'année a éclos au
centre d’élevage de gypaètes barbus de Richard Fraust, en Autriche.
Comme souvent, c'est arrivé au beau milieu de la nuit, à 4h00, ce 25
janvier. Cela a pris environ une heure et demie au poussin pour éclore par
lui-même.
Ce poussin est le descendant d’un très bon couple reproducteur. Ses
parents sont un mâle de 26 ans, et une femelle de 29 ans.
Ils ont produit 30 œufs entre 2002 et 2017, dont 22 ont éclos et parmi eux,
20 poussins ont survécu. Onze d'entre eux ont été relâchés dans les
différents projets de réintroduction en cours, tandis que les neuf autres ont
été inclus dans le réseau d'élevage en captivité.
Cette femelle est l'une des plus performantes du réseau d'élevage de
Gypaètes barbus, seules deux autres femelles ont été autant productives
(24 et 35 poussins).
Le Centre Richard Faust est l'un des trois grands centres d'élevage de
Gypaètes barbus. Il a été créé en 1978 et, avec le centre de Vallcalent
(Catalogne, Espagne), ils hébergent les oiseaux fondateurs de la colonie
captive de Gypaète barbu et/ou des oiseaux en difficultés physiques ou
comportementales. Le troisième centre, Guadalentín (Andalousie,
Espagne) vise à produire le plus de poussins possible et à recueillir des
poussins provenant d'autres institutions.
Nous nous réjouissons de l’éclosion de ce premier poussin Gypaète et
remercions toutes l’équipe du réseau d’élevage, au petit soin pour ces
jeunes oiseaux qui, dans quelques mois, voleront dans les Grands
Causses et à travers l’Europe.