Une aire aménagée par le PGHM occupée par un couple de gypaète barbu au Pays Basque

—  Source : Martine Razin  —

En 2002, dans le cadre du premier plan d’actions en faveur du Gypaète barbu dans les Pyrénées, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) d’Oloron Ste Marie (64) avait été sollicité par la LPO et par la DIREN (ex DREAL) régionale afin d’approfondir manuellement une aire peu abritée et exposée aux intempéries située au Pays Basque près du col d’Organbidexka. L’entreprise expérimentale fut périlleuse pour ces agents de l’Etat, et il aura fallu 15 ans d’attente pour voir enfin ce projet porter ses fruits : en effet pour la première fois cette année, motivé sans doute par les échecs de reproduction répétés dans d’autres aires les années précédentes, un couple de gypaète barbu niche dans l’aire « du PGHM » depuis janvier 2017. Entre temps un couple de faucon crécerelle occupait l’aire.