Vautours et fake news

Un nouvel article sur les vautours et le pastoralisme, envoyé par Olivier Duriez co-auteur. Les auteurs font le point sur les rumeurs autour des interactions avec les vautours et le parallèle avec les fake news.

Résumé : Les vautours et les condors sont parmi les espèces aviaires les plus menacées au monde en raison des impacts des activités humaines. Les perceptions négatives peuvent contribuer à ces menaces car certaines espèces de vautours ont été historiquement accusées d'avoir tué du bétail. Cette perception du conflit s'est accrue ces dernières années, associée à une diffusion virale d'informations partielles et biaisées à travers les médias sociaux et malgré un soutien empirique limité à ces affirmations.
Ici, nous soulignons que la multiplication des événements peu fréquents de bétail blessé par des vautours par le biais de vidéos partagées publiquement ou d'informations biaisées a un impact négatif sur les efforts de conservation des populations menacées de charognards aviaires. Nous encourageons les agences environnementales, les chercheurs et les praticiens à évaluer la fiabilité, la fréquence et le contexte des rapports de prédation par les vautours, en comparant ces résultats aux contributions diverses et précieuses des vautours à la santé environnementale et au bien-être humain.
Nous encourageons également le développement de campagnes de sensibilisation et de meilleures pratiques de gestion du bétail, y compris des stratégies de dissuasion non létale couramment disponibles, si nécessaire. Ces actions sont nécessaires de toute urgence pour permettre le développement d'une stratégie de conservation plus efficace pour les vautours dans le monde entier.

Télecharger l'article  Presumed killers? Vultures, stakeholders, misperceptions, and fake news Lambertucci et al 2021 Conservation Science and Practice.pdf