Des nouvelles des Gypaètes

Depuis la publication précédente, Pradines, la dernière des Gypaètes réintroduits cette année, a pris son envol (le 19 août peu après l'ouverture de la vire de taquet par l'équipe). Elle a été observée depuis à plusieurs reprises en compagnie de Peyre, à proximité du site de lâcher. Ce dernier s'émancipe de plus en plus, élargissant son territoire de prospection notamment vers les Gorges de la Dourbie et de la Jonte. Les deux jeunes reviennent encore très souvent au site de lâcher, pour s'alimenter, boire ou se reposer.
Pyrénées quant à elle se déplace plus largement dans les Grands Causses, et revient ponctuellement aux abords du site de lâcher, volant parfois avec Peyre ou Pradines.

Aven, Fario, Cévennes, Ophrys, Layrou et Adonis, sont toujours présents dans les Grands Causses.

Eglazine est toujours aux Pays-Bas !