Gypaètes barbus des Grands Causses: dernières nouvelles

Voici un point sur la situation des jeunes Gypaètes réintroduits cette année :

Eglazine avait commencé à élargir son territoire de prospection, pour s'aventurer jusqu'en Ardèche courant octobre. Cependant, les conditions météorologiques (tempête de vent et de pluie) l'ont conduite à rester immobile quelques jours. Elle a été récupérée par mesure de précaution : l'oiseau stationnait dans un sous-bois, avec le plumage trempé. Rapatriée dans les Grands Causses, elle a passé 2 jours en volière, avant d'être à nouveau relâchée. A ce jour Eglazine se porte bien !   

 

Ophrys et Fario fréquentent les gorges de la Dourbie et de la Jonte et sont autonomes dans leur recherche de nourriture.

L'évolution de Aven, dernière arrivée dans les Grands Causses, reste timide. Elle élargit très légèrement ses zones de prospection, mais des interactions musclées sont observées avec Layrou, mâle Gypaète lâché en 2013. La surveillance est donc accrue sur cet oiseau.

L'enquête sur la mort de Dolomie, intervenue le 11 octobre dernier par tir, est toujours en cours.