L'échapée belle du jeune gypaète Durzon


Depuis le 16 juillet, Durzon a entrepris un grand voyage en direction du nord de l’Europe. Ce jeune gypaète, qui a à peine deux mois d’expérience de vol et une aptitude à trouver de la nourriture encore moindre, suscite quelques inquiétudes.


 

 

 

 

Les ornithologues des pays voisins ont été informés; une annonce adressée aux observateurs et ornithologues allemands est parue sur le site DDA (Dachverband Deutscher Avifaunisten) sous le titre « Wo ist Durzon  ? » . C’est ainsi que Durzon, observé en vol (voir photo ci-dessous) a été finalement capturé le 24 juillet après-midi au Nord-Ouest d’Hanovre, en Allemagne. Il a été retrouvé posé, au sol, dans un milieu forestier. Il va bien, ne présente aucune blessure et ne semble pas en mauvaise condition. En revanche, il avait le plumage trempé du fait de la météo très pluvieuse.
L’oiseau a été pris en charge par Dr. Florian Brandes, Directeur de la station vétérinaire spécialiste de la faune de Sachsenhagen.
Il est donc entre de bonnes mains et il est prévu de le relâcher dès que possible dans les Grands Causses.


Le 02 Août, retour de Durzon dans les Grands Causses. Deux agents de la LPO Grands Causses, Noémie et Thierry, ont fait le déplacement jusqu’au centre de soin de Sachsenhagen où Durzon a été recueilli après sa capture. Le vétérinaire du centre a restitué l’oiseau reparti par la route vers son lieu de lâcher dans l’Aveyron. Durzon a été relâché dans les Gorges du Trevezel le 02 Août au matin. Après avoir mangé, il a fait de nombreux battements d'ailes avant de décoller.
Il s'est posé quelques instants à côté de Calandreto puis, il a volé en direction des Gorges de la Dourbie.