La saison de reproduction dans les Alpes s’annonce bonne

  Actuellement, nous nous trouvons en pleine saison de reproduction chez les Gypaètes barbus. 41 sites sont occupés dans l’ensemble de l’arc alpin et touchent 4 pays : 3 couples en Autriche, 17 couples en Suisse, 8 couples en Italie et 13 couples en France.


33 couples ont pondu des œufs – parmi eux, deux nouveaux couples reproducteurs sur les sites de Bonette (France, partie sud-ouest des Alpes) et de Buffalora (Suisse, Alpes centrales). L’activité des autres couples est en cours de suivi. L’an dernier, 43 couples reproducteurs ont mené 25 poussins à l’envol. En 2015, 34 couples reproducteurs avaient été suivis pour 20 poussins à l’envol.

Autre bonne nouvelle, des individus non-observés depuis 2004 et 2005, ont été récemment observés et identifiés grâce à leurs bagues. Ces observations viennent remplir la base de données IBM (International Bearded Monitoring) qui permet de mesurer les taux de survie et démographique de la population de Gypaète barbu.

La Vulture Conservation Foundation (VCF) coordonne les projets de réintroduction dans les Alpes, en lien avec d’autres partenaires sur 4 pays. Les premiers lâchers ont eu lieu en 1986, avec la première reproduction en nature en 1997. Désormais, les lâchers concernent des poussins d’une rareté génétique afin de renforcer la diversité génétique de la population – ces lâchers concluront cet impressionnant projet car à présent la population de Gypaète dans les Alpes augmente grâce à une bonne reproduction des individus en Nature.