Mort de Plumet

Seconde mauvaise nouvelle pour le programme de réintroduction dans les Grands Causses cette année : Plumet, le deuxième mâle arrivé fin avril d'un centre d'élevage autrichien avec Parpaillou, est mort quelques jours après son dépôt dans la vire rocheuse.

Peu de temps après la mort de Parpaillou, l'état de Plumet s'est dégradé : il se nourrissait peu, battait très peu des ailes, adoptait une attitude prostrée. Il a été envoyé à l'Hôpital pour la faune sauvage de Ganges (Goupil connexion), et soigné par Marie-Pierre Puech. Malgré les soins prodigués, l'oiseau n'a pas survécu.

L'autopsie a révélé que Plumet souffrait, tout comme Parpaillou, de problèmes de foie sévères. Les analyses sont en cours pour comprendre l'origine de ces problèmes chez les deux oiseaux.

Ces deux mortalités sont un coup dur pour le programme, mais nous restons mobilisés pour suivre l'évolution de Pyrénées, la jeune femelle arrivée quelques jours après Plumet et Parpaillou.