Retour de Calandreto dans les Grands Causses

     Calandreto, un mâle de deuxième année lâché en mai 2017 en Aveyron, est de retour dans les Grands Causses depuis quelques jours. Il a été observé le 4 décembre dans les Gorges de la Jonte. Ses décolorations alaires sont apparemment encore bien visibles.

 

Retour sur un itinéraire….

     En juin 2018, Calandreto avait quitté les Causses pour gagner le massif pyrénéen : il traversait la Montagne noire pour atteindre l’Ariège le 1er juin 2018. Il s’agit du second Gypaète lâché dans les Grands Causses à avoir rejoint les Pyrénées (après Cardabelle, lâchée en 2012, mais qui n’a pas été ré-observée depuis dans les Grands Causses).
     Pendant plusieurs mois, il a ensuite arpenté les Pyrénées. Il a fréquenté des sites de nourrissage en Aragon dès mi-juin, ainsi que le secteur frontalier en bordure de la zone cœur du Parc national (secteurs de Gavarnie et d’Ossau). Il y a sans doute été attiré par la nourriture disponible sur ces charniers, par la présence des isards et des marmottes et par l’affluence importante de Gypaètes.
     Au début du mois de novembre, Calandreto est reparti vers l’Est des Pyrénées. A la mi-novembre, il a rejoint les reliefs audois. Le 28 du même mois, il s’est décidé à traverser la vallée de l’Aude et a rejoint le massif du Caroux, avant de revenir sur notre secteur.

... porteur d’espoirs

     Nous nous réjouissons de ce retour qui porte à 4 le nombre de Gypaètes présents dans les Grands Causses actuellement, avec Layrou, Adonis et Arcana. Cet évènement vient conforter les actions de réintroduction et de conservation mises en place, dont l’objectif principal est de créer un corridor entre les populations de Gypaètes barbus du massif pyrénéen et du massif alpin. Nous espérons que les 4 individus resteront dans les Grands Causses jusqu’au prochain lâcher!