Trois jeunes casseurs d’os réintroduits en Aveyron

Mardi 02 mai 2017, trois gypaètes barbus ont été libérés à Nant, par la LPO Grands Causses, sur le territoire du Parc naturel régional des Grands Causses, Aveyron.
Les élèves des classes de cycle 2 et 3 des écoles de Nant, Sauclières, et de L’Hospitalet du Larzac, les élus du territoire, les représentants des partenaires institutionnels et financiers du programme, les habitants ou encore de nombreux observateurs venus de loin, étaient réunis dans la salle communale de Nant, pour accueillir ces trois oiseaux.

Après leur présentation au public, les jeunes gypaètes, baptisés Calandreto, Durzon et Viaduc par les élèves, ont été installées dans une cavité située dans une falaise des Gorges du Trévezel. Ils y passeront quelques semaines avant de prendre leur envol. En attendant qu’ils s’envolent dans le ciel du Massif central, les trois gypaètes sont suivis de près par une équipe de surveillants de la LPO Grands Causses, du Parc naturel régional des Grands Causses et du Parc national des Cévennes.

Calandreto et Viaduc, âgés de 95 et 96 jours, sont originaires du centre d’élevage de Haringsee (Autriche) ; Durzon, âgé de 103 jours, est originaire du centre d’élevage de Guadalentin (Andalousie, Espagne). Ces trois mâles sont les douzième, treizième et quatorzième gypaètes réintroduits dans les Grands Causses depuis 2012.

Pour plus d'informations sur ces trois jeunes mâles consultez l'onglet Le suivi des Oiseaux
Pour participer à ce projet, des animations sont proposées à partir du 02 juin 2017. Il sera notamment possible d’observer les jeunes gypaètes lors de sorties nature qui auront lieu au départ de Cantobre, sur la commune de Nant. Pour plus d’informations, consulter l’onglet Lâcher 2017 de notre site Internet ou contacter la LPO Grands Causses au 05.65.62.61.40.

Ce sixième lâcher porté par la LPO Grands Causses, en partenariat étroit avec le Parc naturel régional des Grands Causses et le Parc national des Cévennes et, est mis en œuvre dans le cadre du programme de financement européen LIFE GYPCONNECT.
Les objectifs de ce programme sont de recréer un noyau de population de gypaète barbu dans le massif central et les Préalpes et ainsi de favoriser les échanges génétiques entre la population des Alpes et celle des Pyrénées. Ce programme s’inscrit dans une dynamique internationale dont l’échelle dépasse les frontières de l’Europe.

Il est, par ailleurs, soutenu par des milliers de donateurs qui oeuvrent fortement pour la réalisation de nos actions de réintroduction. Nous les en remercions.

Afin d’assurer la quiétude des oiseaux et de garantir la réussite de l’opération, il n’est pas possible de se rendre sur le site de lâcher.