Troisième semaine sur les Grands Causses

 3e semaine dans les Grands Causses pour les jeunes gypaètes.

Les petites prises de becs des premiers jours se sont apaisées rendant la cohabitation entre les oiseaux plus aisée. Il est d’ailleurs fréquent de les voir côte à côte dans une même partie de la vire.

Europe est en ce moment le plus actif des trois. Il commence à réaliser quelques petits vols planés et regarde avec envie le paysage alentour. On le sent piaffer d’impatience de découvrir ces grands espaces qui s’offrent à lui. Son envol est proche !
Lausa, la plus timide, s’affirme petit à petit auprès de ses congénères mais aussi auprès des autres espèces trop curieuses. Elle n’hésite pas à repousser les vautours fauves venus voler de la nourriture à travers le grillage.
Après avoir pris pour territoire la partie droite de la vire, Monna a enfin décidé d’en explorer la partie gauche. Elle y passe désormais une partie de son temps et poursuit ses gros progrès.

Une visiteuse inhabituelle entre souvent sur la falaise où se trouvent les trois pensionnaires : la Pie bavarde. Elle niche à proximité du site et vient chiper des petits morceaux de nourriture au nez et à la barbe des jeunes gypaètes !