Actualités

Galerie photo

Trois jeunes vautours volent dans le ciel des Baronnies…

Dimanche, la foule des grands jours était réunie à Villeperdrix et à Léoux, dans les Baronnies, pour la fête des vautours. De nombreuses animations étaient prévues tout au long de la journée (balades, expositions, jeu de piste) mais le public était avant tout venu en nombre pour la présentation et le lâcher de trois gypaètes barbus à l’observatoire de Léoux. En plus du bain de foule, les trois rapaces ont eu droit à un baptême. Marie-Pierre Mouton, présidente du Département, le Dr Alain Boutonnet, vétérinaire, et Michel Terrasse, ornithologue, expert des vautours et réalisateur de plusieurs documentaires à ce sujet, sont marraine et parrains des oiseaux.
Une espèce en danger critique d’extinction

Un gypaéton est né en Isère !

Très bonne nouvelle pour la biodiversité !

C’est avec un grand enthousiasme que la LPO Isère informe qu’un gypaéton a vu le jour début avril, et que cette année, pour la première fois depuis des décennies, cette espèce niche à nouveau dans le département de l’Isère. Au fond du nid, le poussin n’est pas encore assez grand pour que l’on puisse l’observer, mais les adultes se relaient pour le nourrissage.

Fête des vautours et lâcher de deux gypaètes le 6 mai

Ce weekend il y aura deux gypaètes lâchés dans les Baronnies dans le cadre du Life Gypconnect par Vautours en Baronnies. Voici le programme des manifestations

carton invitation.pdf

Venez découvrir le village de Villeperdrix et apprenez-en plus sur ces rapaces souvent méconnus qui fréquentent le ciel des Baronnies provençales.
Sont au programme : expositions, jeu de piste familial, balades de découverte de la nature et du patrimoine de Villeperdrix, rencontres, conférence, marché des artisans de Villeperdrix et, temps fort de la journée, la présentation puis le lâcher de deux jeunes Gypaètes barbus au hameau de Léoux.

Après le vautour moine, projet de réintroduction du gypaète dans la région de Burgos

— Source : Burgos conecta

Le GREFA lance les premières études sur la réintroduction du gypaète barbu dans la province de Burgos.

Le projet Monachus, lancé par l'association naturaliste GREFA, a pour objectif de rétablir la population européenne de vautours moines, qui sont considérés en Espagne comme espèce menacée, dans deux régions d'Espagne du Nord : les Pyrénées e

Mauvais début d'année pour les gypaètes pyrénéens

Deux gypaètes ont été récupérés blessés cet hiver dans les Pyrénées-Atlantiques et soignés par le centre de sauvegarde Hegalaldia : le 30 janvier un premier gypaète adulte bagué en Espagne, une femelle erratique de 22 ans a été retrouvée au Pays Basque avec un élément métallique dans l'abdomen et des signes de chute (rémiges abîmées, hématomes), elle semble en bonne voie de guérison ; le 4 mars un autre gypaète adulte - un mâle reproducteur (avec une plaque incubatrice) a été récupéré à proximité d'une ligne à haute tension après un tempête de vents très violents : son cas est encore très préoccupant.

La LPO porte plainte: perturbation intentionnelle du Gypaète barbu lors d’héliportages à Couflens en Ariège

Le 22 février 2018, la société VARISCAN MINES représentée par MINES DU SALAT procède à une première visite de sécurité de l’ancienne mine de Couflens par héliportage faute d’accès possible par la route. Ce contrôle assuré par AIRPLUS, et supervisé par le service des Mines de la DREAL Occitanie a été autorisé par la Préfète de l’Ariège. Or, il enfreint la règlementation environnementale.
Depuis début février, la société VARISCAN Mines et la société AIRPLUS ont été informées par la LPO de l’existence d’une zone de sensibilité majeure (ZSM) liée à la reproduction d’un couple de Gypaète barbu dans le secteur. En prévision des survols, un accord avait été trouvé pour adapter le plan de vol de l’hélicoptère et définir précisément la localisation de la Drop zone en dehors de la ZSM. L’acheminement des experts devant s’effectuer à pied sur les 500 mètres restants depuis la Drop Zone.
Or, le 22 février, malgré cet accord, l’hélicoptère a pénétré à huit reprises dans la ZSM.

Pages