Dernières nouvelles des gypaète lâchés dans les Grands-Causses

Le 23 Juillet
Les deux oiseaux nous offrent un beau ballet aérien en binôme… Ils s’élancent dans les airs, se cherchent, prennent de l’altitude, disparaissent et réapparaissent. Ils nous dévoilent, au fil de la journée, les plaisirs de la liberté et du vol !

Le 24 Juillet
Basalte et Cardabelle rencontrent de nouveaux oiseaux qu’ils prennent plaisir à chasser, poursuivre ou imiter (vautours fauves, craves, faucons crécerelles). Ils prennent peu à peu confiance et semble même avoir des attitudes de défense territoriale.
Basalte découvre davantage le Causse Méjean. Il se risque même à longer la vallée direction Meyrueis. Toutefois, il revient rapidement retrouver sa congénère plus casanière. Mission compliquée avec tout ce vent !

Le 25 Juillet
Alors que Basalte se cache une bonne partie de la matinée, Cardabelle nous fait entendre sa voix fluette. Il semblerait qu’elle l’appelle pour qu’il la rejoigne…
Pour l’instant, elle réalise quelques vols cours. La nouvelle aventurière serait-elle dépendante du grand explorateur ? Affaire à suivre…

Le 26 Juillet
Les deux oiseaux sont retrouvés à l’ombre dans la matinée. Le manque de vent et la chaleur écrasante semblent rendre difficile l’envol. Il semblerait que la recherche de coins de fraicheur soit leur objectif principal pour la journée.

Marion Nony et Boris Trin – Surveillants LPO Grands Causses