Deux poussins Gypaète barbu à l'envol en Haute-Savoie

Point sur la reproduction des Gypaètes barbus en Haute-Savoie

 

  • Couple des Aravis

Ce couple est formé depuis 2004.
Grâce au suivi de terrain, à quelques observations furtives de bagues et aux analyses génétiques nous savons que la femelle est « Republic 11 » (BV 288). Elle a été relâchée en 1998 en Haute-Savoie sur l’alpage de Chalet Neuf au Reposoir.
Le mâle (GT 028) quant à lui ne porte pas de bagues, les analyses de plumes trouvées dans le nid l’identifient comme l’un des descendants mâle du couple du Bargy. Il s’agit donc d’un des jeunes nés entre les années 1998 et 2000 sur le massif du Bargy. Depuis leur installation, leur reproduction échoue régulièrement au cours de l'incubation.
Cette année ils ont réussi à mener à bien cette reproduction avec l'envol de leur poussin le 11 juillet dernier.

 

  • Couple de Sixt

Par lecture de bagues et analyse génétique, nous savons que ce couple est constitué de « Veronika » (BV 321), femelle réintroduite en 1999 en Engadin (Suisse), et de « Haute-Savoie Mont-Blanc » (BV 361), mâle relâché à Doran (Haute-Savoie) en 2000.
Ils se reproduisent depuis 2009 dans un nid situé à la sortie du village de Sixt-fer-à-cheval.
C'est leur 5ème poussin à l'envol d'affilé dans ce nid. Il s'est envolé le 20 juillet et a été baptisé "Linky". C'est le premier poussin né en nature dans les Alpes et bagué au nid avant l'envol.

 

  • Couple du Bagry :

Ce couple est formé du mâle Balthazar (BV 099), lâché en Haute-Savoie en 1988, et de la femelle Assignat (BV 111), lâchée en 1989 toujours en Haute-Savoie. Après 9 succès de reproduction d'affilé depuis 2004, ce couple a échoué sa reproduction cette année. L'échec reste inexpliqué mais a eu lieu au moment de l’éclosion.

 

Etienne MARLÉ
ASTERS