La construction de 11 éoliennes stoppée : les grands rapaces protégés

La LPO avait engagé un recours en mai 2011 pour faire stopper la construction de 11 éoliennes qui menaçaient les derniers couples de gypaète barbus, aigles royaux et milans royaux corses (Parc éolien de Calenzana). Tout recours interne avait pourtant été sans suite malgré les avis particulièrement négatifs et pessimistes des évaluations NATURA 2000 et de la DIREN à l'époque.

Néanmoins, la menace d'un passage devant la Cours de Justice de l’Union Européenne a soulevé de nombreuses discussions, stoppant les travaux pendant plus d'un an.
Le permis de construire du parc éolien a été déclaré invalide en juillet 2013. En effet, quelque soit la raison (administrative, politique...) de cet arrêt, le droit français prévoit qu'un permis de construire soit invalidé suite à une année sans construction.

Une excellente nouvelle pour les grands rapaces corses.