Actualités

Galerie photo

Libération du Gypaète barbu SILVANO vendredi 6 décembre dans les Hautes-Pyrénées

Information transmise par Martine Razin

 

Silvano est un gypaète de 24 ans, bien connu du centre de soins Hegalaldia qui l’a soigné pendant 6 mois en 2018 (divers problèmes dont un de plombémie), bien connu aussi pour avoir visité d’autres centres. En effet, Silvano est issu d’une ponte collectée en Aragon en 1995 ; cependant, il s’agit d’un gypaète élevé en Autriche, dans le seul centre spécialisé à cette époque dans la reproduction en captivité de l’espèce : l’oiseau orphelin avait pu être adopté et élevé par un couple de gypaètes captifs, avant d’être retourné en Aragon et relâché dans le Parc national d’Ordesa y Monte Perdido. Ce gypaète avait tenté sans succès de se reproduire en vallée d’Aspe en 2010 et 2011.

Retour sur le meeting annuel en faveur du Gypaète barbu des 15, 16 et 17 Novembre 2019 à Andorre

Information transmise par la VCF

Le meeting annuel en faveur du Gypaète barbu s’est tenu les 15, 16 et 17 novembre 2019 à Andorre. Cette rencontre a accueilli près de 100 participants et a été l’occasion pour les acteurs de discuter de la conservation du Gypaète barbu au travers de nombreuses conférences. Les conférences ont fait état des lieux de la présence du Gypaète dans différents pays et examiné les différentes menaces pesant sur l’espèce.

Les différentes conférences ont été les suivantes :

La baignade d’un Gypaète barbu filmée dans les Pyrénées espagnoles

 Information transmise par Martine Razin et sudouest.fr

C’est à la fin du mois d’août que Javier Barrio de Pedro, un agent espagnol de la protection de la nature a filmé de rares images d’un Gypaète barbu. Publiée par le «Diario Altoaragon», sa vidéo nous montre ce vautour emblématique prenant un bain dans une cascade du canyon d’Añisclo, dans le parc national d’Ordesa et Monte Perdido. Un spectacle peu banal offert par le casseur d’os d’ordinaire si discret.

Les 25èmes rencontres du réseau vautour : un événement couronné de succès !

Ce week-end, ce sont tenues les 25èmes rencontres Vautours, qui ont accueilli sur deux jours plus de 140 personnes !

En tout cet évènement a rassemblé 66 structures et plusieurs pays tels que le Tchad, l’Algérie, l’Italie, les Balkans ou l’Oman ! Cela traduit bien la collaboration qui existe autour de la protection des vautours.
  

Deuxième séminaire du programme LIFE GYPCONNECT les 12 et 13 novembre 2019 : Soutien Alimentaire et précautions sanitaires en faveurs du Gypaète barbu

Information transmise par LifeGypconnect

Venez assister au deuxième séminaire du programme LIFE GYPCONNECT les 12 et 13 novembre 2019 à Rennes-le-Château (11). Durant les deux jours, plusieurs conférences, ateliers débats et visites de terrain seront proposés sur les thèmes de l’équarrissage et l’importance des sites d’alimentation et du risque d’intoxication aux métaux lourds pour le Gypaète barbu.

Programme

Retrouvez le programme ici

Bilan de reproduction dans les Alpes françaises: tous les poussins se sont envolés

Information transmise par Asters

La saison de reproduction s'achève avec l'envol des poussins de l'années.
Voici une retrospective des reproductions de l'années dans les Alpes françaises.

Dans les Alpes françaises :
Sur les Alpes françaises, les 19 couples suivis ont mené 14 poussins à l’envol (Sources : PNV, PNM, PNE, Envergures Alpines). On compte 4 poussins en Haute-Savoie, 6 en Savoie, 1 en Isère, 2 dans les Alpes Maritimes et 1 dans les Alpes de Haute-Provence.

Prospection internationale du Gypaète barbu le 12 octobre 2019

Information transmise par ASTERS

Comme tous les ans, a lieu la prospection du Gypaète barbu dans tout l’arc alpin, dans le cadre de l’International Bearded Vulture Monitoring (IBM) coordonnée par la Vulture Conservation Foundation (VCF). Ce comptage permet de contrôler la présence des couples connus et localiser leurs aires de reproduction, de repérer les nouveaux couples en installation et de compter le nombre d’individu et identifier la répartition des Gypaètes barbus en fonction de leur classe d’âge.

Pages