Actualités

Galerie photo

Une aire aménagée par le PGHM occupée par un couple de gypaète barbu au Pays Basque

—  Source : Martine Razin  —

En 2002, dans le cadre du premier plan d’actions en faveur du Gypaète barbu dans les Pyrénées, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) d’Oloron Ste Marie (64) avait été sollicité par la LPO et par la DIREN (ex DREAL) régionale afin d’approfondir manuellement une aire peu abritée et exposée aux intempéries située au Pays Basque près du col d’Organbidexka.

Réunion de lancement de l’expérimentation de munitions sans plomb

- Source : Parc National des Cévennes -

Dans le cadre du programme Life Gypconnect coordonné par la LPO, le Parc national des Cévennes, en étroite collaboration avec la Fédération départementale des chasseurs de Lozère et un expert balistique, engage une expérimentation de l’utilisation de munitions sans plomb. Deux réunions d’information à l’attention des chasseurs sont organisées dans le courant du mois de mars. L'expérimentation de l’utilisation de munitions sans plomb est basée sur le volontariat des chasseurs désireux de tester ces munitions alternatives aux cours des deux prochaines saisons de chasse au grand gibier.

La prochaine aura lieu à Meyrueis le vendredi 24 mars à 20h30, au-dessus de la salle des fêtes.

Premier bilan de la reproduction en nature dans les Alpes

- Source : Etienne Marlé, ASTERS -
Reproduction en nature, du Sud au Nord des alpes françaises :

- Alpes de haute-Provence et Alpes maritimes :
4 couples sont présents sur ces territoires et 3 d'entre eux sont en cours d'incubation.
Source PNM

- Savoie :
Les 5 couples (Termignon, Bourg saint Maurice, Peisey Nancroix, Bessans et Val d'Isère) sont en cours d'incubation.
http://www.vanoise-parcnational.fr/fr/actualites/le-parc-national-de-la-...
Source PNV

Un jeune gypaète en Allemagne

– Source : VCF –

Observé la première fois le 18 Janvier, ce gypaèté a été pris en photo le 24 février par une promeneuse à quelques kilomètres à l'ouest de Bonn en Allemagne. Il a de nouveau été aperçu le 10 Mars près d'une route, se nourrissant sur une carcasse de renard.

Il ne porte pas de marques alaires dont il s'agit probablement d'un oiseau né dans la nature. Des plumes prélevées sur la carcasse seront envoyé en labo pour analyses génétiques afin de déterminer s'il est originaire de la population des Pyrénées ou des Alpes. 

Présence de 11-12 couples de gypaètes en Arménie

- Source : VCF -

Les résultats du comptage des gypaètes barbus en Arménie viennent d’être publiés dans le cadre de l’ouvrage « Atlas national – Situation des oiseaux reproducteurs d’Arménie ». Ils révèlent que 11 à 12 couples de cette espèce sont présents dans le pays, et que la population semble être stable depuis dix ans. Il est intéressant de constater que des preuves de la présence d’un nouveau couple, installé près d’un nouvel élevage de volailles, ont été découvertes.

Le gypaète se met en scène au Parc national de la Vanoise

- Source : Parc national de la Vanoise -

Un couple de gypaètes barbus grandeur nature et leur petit âgé de quelques jours, un nid reconstitué avec des branchages..., un superbe décor dans un espace cocon qui fourmille d'informations et de clins d'œil humoristiques sur cet oiseau emblématique des Alpes : voilà ce que peuvent découvrir les enfants et leurs parents avec Gypaète en scène.

Une collaboration exemplaire dans le Parc national des Pyrénées

- Source : Parc national des Pyrénées -

Suite à des opérations d’héliportage prévues pour approvisionner des cabanes pastorales par l’Institution patrimoniale du Haut-Béarn (IPHB) en Juin 2016, une collaboration entre l'IPHB et le Parc national des Pyrénées a été mise en place afin d'éviter le dérangement d'un couple de gypaètes nichant dans la zone. 

5 reproductions de gypaète dans le Parc de la Vanoise

- Source : Parc de la Vanoise -

C'est une première en Vanoise, les 5 couples reproducteurs de gypaètes barbus suivis par le Parc national de la Vanoise sont en pleine couvaison ! Si trois sites sont situés dans des aires au cœur de Parc ou dans des zones peu fréquentés, les deux autres sont dans des zones à forte pression liée à des activités de loisirs en période hivernale. Afin d'éviter tout perturbation des adultes, des zones de sensibilité majeure (ZSM) ont été définies pour chaque aire accessibles localement pour les pratiquants d'activités hivernales de loisirs.

Amélioration de la survie des gypaètes en centres de reproduction et zoos

— Source : Vulture Conservation Fondation —

La saison de reproduction du gypaète barbu bas son plein, à la fois dans les montagnes, dans les centres de reproduction en captivité ainsi que dans les zoos associés à la VCF abritant des gypaètes.  Des analyses avancées des résultats de cette collaboration rapportent qu'il y a eu une diminution importante du taux de mortalité au sein de la population captive (40 oiseaux dans l'élevage en 1978, 161 en 2016) ainsi qu'une augmentation de l'espérance de vie moyenne.

Pages