Actualités

Suivez par balise GPS les deux Gypaètes lâchés dans les Grands Causses

Galerie photo

Actualités

Deux jeunes casseurs d’os réintroduits en Lozère

Mardi 24 mai 2016, deux gypaètes barbus ont été libérés à Meyrueis, par la LPO Grands Causses, sur le territoire du Parc national des Cévennes.

Les élèves des classes de 6ème des collèges privé et public de Meyrueis, du collège de Florac, et du collège de Sainte-Enimie, les élus du territoire, les représentants des partenaires institutionnels et financiers du programme, les habitants ou encore de nombreux observateurs venus de loin, étaient réunis au camping « La Cascade » pour accueillir ces deux oiseaux.

Le début d'un nouveau programme de renforcement de la population de Gypaètes corses

Le 3 mai 2016, deux jeunes gypaètes ont été relâchés à Lozzi (Corse) dans le cadre du programme de renforcement de la population corse. Le but de ce programme est d'augmenter la viabilité génétique de la population corse en y relâchant des oiseaux issus d'autres foyers de populations.

Un poussin Gypaète barbu bagué dans les pré-Pyrénées françaises

Le premier baguage au nid, d’un poussin Gypaète barbu, né à l’état sauvage, a eu lieu le 20 avril 2016, dans l’Aude, à l’est des Pyrénées françaises, dans le cadre du projet LIFE GYPCONNECT. Le jeune poussin a éclos dans un nid bien connu et suivi de l’Aude, à proximité du Massif Central, où un programme de réintroduction est mené par la VCF, la LPO et d’autres partenaires.

 

Du 11 au 13 novembre 2016 : Rencontres internationales Gypaète barbu

Les prochaines rencontres internationales Gypaète barbu se dérouleront du 13 au 16 novembre 2016, en Autriche. Le Parc National Hohe Tauern aura le plaisir de recevoir, pendant 3 jours, experts et observateurs à la maison du parc de Mittersil. A cette occasion, les 30 ans des premiers lâchers de Gypaète Barbu en dans les Alpes seront célébrés.
Le programme nous sera dévoilé au courant de l’été par la Vulture Conservation Foundation.

En 2015, le Parc Naturel Régional de Corse avait accueilli ces journées dédiées au Gypaète Barbu. En voici la rétropsective :

Du 2 au 29 avril : c’est le mois des oiseaux sur Ushuaïa TV !

La LPO s’est engagée dans une démarche partenariale avec Ushuaïa TV dans le cadre du mois des oiseaux en avril et vous propose de côtoyer ces ténors du ciel au travers de 6 soirées exceptionnelles mais aussi de 25 documentaires et magazines.

Ambassadeur de ce mois de l’Oiseau, Allain Bougrain Dubourg présentera les lancements des 6 soirées à thèmes : les rapaces, les secrets de la migration, les oiseaux de bassecour, les comportements exceptionnels d’espèces, la préservation des espèces…

Deux nouveaux sites d'alimentation spécifique pour le Gypaète barbu dans l'Aude

Dans le cadre du programme LIFE Gypconnect, deux sites de nourrissage pour le Gypaète barbu ont été mis en place entre les Pyrénées et le Massif central.
L'objectif est d’attirer les Gypaètes barbus des Pyrénées vers les basses vallées et d’établir un point de passage à travers la vallée de l’Aude, et jusque dans les Grands Causses.

Un oeuf de Pâques pas comme les autres !

Le 18 mars, le premier oeuf de Gypaète prélevé en milieu naturel a éclos! L'oeuf avait été prélevé dans le nid d'un couple de Gypaète Corse en échec de reproduction depuis près de 10 ans, le but étant de sauver les gènes de Gypaètes corses. Le poussin pèse 116g et ne va pas tarder à être transféré dans un centre d'élevage en captitivité de Gypaète.

Plus d'information sur le site de la VCF : http://www.4vultures.org/2016/03/25/our-own-easter-egg-has-hatched-corsi...

Bonne nouvelle pour les Gypaètes Corses

Très bonne nouvelle : un jeune Gypaète a été aperçu sur l'un des charniers corses ! Il s'agirait sans doute du jeune Libec, né en 2013 et dont nous avions perdu la trace depuis son envol.

Nouveau « record » de précocité dans l’Aude

En 2011, une impressionnante précocité du couple audois de gypaètes barbus avait été observée dès le 8 décembre.
Cette année, il semble que le couple soit encore plus précoce avec des observations de comportement laissant fortement supposer que la couvaison débutait dès le 12 novembre !
En effet, peu de temps après, les salariés de la LPO Aude ont eu la chance d’observer le couple tourner les œufs et se relayer au fils des heures.

Crédit photo : Bruno BERTHEMY ©