Actualités

Suivez par balise GPS les deux Gypaètes lâchés dans les Grands Causses

Galerie photo

Deuxième séminaire du programme LIFE GYPCONNECT les 12 et 13 novembre 2019 : Soutien Alimentaire et précautions sanitaires en faveurs du Gypaète barbu

Information transmise par LifeGypconnect

Venez assister au deuxième séminaire du programme LIFE GYPCONNECT les 12 et 13 novembre 2019 à Rennes-le-Château (11). Durant les deux jours, plusieurs conférences, atelier débats et visites de terrain seront proposés sur les thèmes de l’équarrissage et l’importance des sites d’alimentation et du risque d’intoxication aux métaux lourds pour le Gypaète barbu.

Programme

Retrouver le programme ici

Nouvelles des Gypaètes

 Des nouvelles de nos trois jeunes Gypaètes.

Les trois oiseaux Europe, Lausa et Cévennes se portent très bien et réalisent de nombreux vols tous les jours, ils semblent de plus en plus à l'aise.
Ils commencent même à voyager!  

Électrocution du Gypaète Buisson

Buisson a été victime d'une bien triste mésaventure : le 04 juillet, 2 jours après son envol, nous l'avons retrouvé électrocuté sous une ligne électrique. Il s'agit pourtant d'une ligne équipée de systèmes visuels conçus pour permettre aux oiseaux de l'identifier et ainsi de l'éviter. Le corps de Buisson a été très rapidement pris en charge par la vétérinaire référente du CNTIV Florence Roque, et les résultats de l’autopsie n’ont pas révélé d’autres symptômes qui auraient pu causer la mort de l’oiseau.

Nouvelles des Gypaètes sous les orages de début juillet

Au matin du 2 juillet dernier Buisson à pris son envol sous le regard attentif de Cévennes qui l'imita quelques heures plus tard. Les premiers vols hésitants et courts se sont soldés par des atterrissages non maîtrisés, que nos jeunes gypaetes amélioreront au fil des jours.

Europe semble accepter la présence des deux jeunes mâles à ses côtés.

 Lausa et Monna chaque jour s'approprient un peu plus le site qu'elles continuent de survoler et de défendre, et affichent un comportement parfois agressif envers Buisson et Cévennes.

A ces interactions s'ajoute la météo capricieuse de ces derniers jours qui dès le 2 juillet à rendu l'envol difficile. Buisson et Cévennes aux sommets des falaises qu'ils avaient rejoint en vol ont en effet subi la force des orages caussenards.
Nos regards attentifs surveillent leur progression, espérant une bonne adaptation malgré des débuts compliqués.

Déjà Juillet pour les jeunes Gypaètes

Une semaine mitigée dans les Grands Causses, en proie à une météo changeante!
En effet le début de la semaine a été marqué par un bon vent du sud, ce qui a poussé les trois jeunes volants à repousser leurs limites, surtout les deux femelles !

Europe s'absente de plus en plus régulièrement de la vire, et a passé sa première nuit dans les gorges !

Les Gypaètes au 25 juin

 Les trois jeunes volants continuent leur progression. 

Europe, qui montre beaucoup d'aisance, s'autorise régulièrement des escapades dans la vallée, puis sur le Causse Méjean, ainsi que le Causse noir. Il semblerait qu'il repère dès à présent les placettes d'équarrissage. Il reste très proche de ses deux compères.

Lausa le suit beaucoup et cherche souvent à se poser, voire à dormir près de lui. Ses atterrisages  sont plus maîtrisés, bien qu'il lui faille souvent s'y reprendre à deux fois pour se poser à l'endroit souhaité!

Monna quant à elle peine à devenir autonome. Encore timide dans ses vols, elle cherche beaucoup le contact de ses aînés et reste à proximité de la vire. Il lui arrive régulièrement de retourner dormir dans son nid, qu'elle a tant défendu au temps de sa colocation.

Vols et apprentissages au 17 Juin 2019

Les trois gypaètes réintroduits début mai dans les Grands Causses sont maintenant volants.

Europe continue ses longs vols maîtrisés. Il suit régulièrement les vautours et explore de plus en plus le Causse.

Les deux femelles, Lausa et Monna font preuve de moins d’aisance que leur aîné.

Si la première semble plutôt bien contrôler son vol, c’est l’atterrissage qui reste compliqué : il n’est pas rare d’assister à des scènes cocasses pouvant figurer dans les meilleurs

Pages