Actualités

Suivez par balise GPS les deux Gypaètes lâchés dans les Grands Causses

Galerie photo

Adonis est de retour dans les Grands Causses !

 Voilà plusieurs mois qu’un Gypaète immature inconnu était observé dans les Grands Causses en compagnie de Layrou. Le plumage au niveau des tarses empêchait jusqu’à ce jour son identification.
Ce Gypaète n’était autre qu’Adonis. Ce mâle réintroduit dans les Grands Causses en mai 2014 dont la balise ne fournissait plus d’informations depuis octobre 2016, a pu être identifié grâce aux données transmises hier en fin de journée par son émetteur GPS.
Après avoir réalisé un voyage au nord de l’Europe en 2016, via le Danemark, la Slovaquie, la Biélorussie, la Pologne et l'Ukraine jusqu’en Roumanie, il semble qu’Adonis ait retrouvé le chemin des Grands Causses et soit très lié à Layrou, avec qui il est régulièrement observé. Ces oiseaux réintroduits sont effectivement attachés à leur site de lâcher et ils tissent des liens importants avec les individus plus âgés présents dans le secteur.

Protection du réseau électrique

 

Des travaux de mise en protection de la ligne électrique reliant Villeneuve au Viala sur les communes de Fraissinet-de-Fourques et Vébron (Lozère) ont réunis ce mardi 6 décembre, Enedis, le Parc national des Cévennes et la LPO Grands Causses.
Cette ligne représentait un enjeu majeur car située sur un secteur de passage privilégié par les Gypaètes barbus réintroduits dans Grands Causses. De plus, en aout 2017, Pronatura, un Gypaète lâché dans les Baronnies en 2017 ayant fait escale dans les Grands Causses a été retrouvé électrocuté au niveau de cette ligne électrique.

Retour sur le premier séminaire du programme LIFE GYPCONNECT

Hommes, vautours, élevages… bénéfices croisés pour les territoires.

Le premier séminaire européen Life Gypconnect consacré au Gypaète barbu et plus largement au lien entre agropastoralisme et grands rapaces nécrophages s’est déroulé les 24 et 25 octobre dernier à Florac-Trois-Rivières. Les organisateurs, la LPO et le Parc national des Cévennes (PNC) dressent un bilan encourageant de ces deux jours de rencontres.

Vous trouverez sur ce lien du site Web LIFE GYPCONNECT toutes les informations sur ce premier séminaire .

Une centaine d'yeux cherchant le Gypaète barbu

Samedi dernier, à l’occasion de la journée internationale d’observation des Gypaètes barbus, la LPO Grands Causses a accueilli une cinquantaine de personnes sur le site du Vilaret.
Bien que le « Casseur d’os » ne se soit pas présenté aux jumelles des observateurs attentifs, le beau temps aura permis de profiter d’un bel après-midi sur le terrain accompagné de nombreux Vautours fauve. Pour le plus grand plaisir de ceux alors présents, quelques Vautours Moine ont également fait leur apparition.

Aux dernières nouvelles…

Depuis l’échappée belle de Durzon parti jusqu’en Allemagne et de Viaduc dans le Massif Central cet été, les gypaètes barbus lâchés en 2017 sont actuellement tous présents dans la région des Grands Causses.

Cependant, la vigilance est toujours de mise et, ces oiseaux font l’objet d’une surveillance discrète de la part des gardes du Parc National des Cévennes et des membres de la LPO Grands Causses.

Ainsi, les rapports de surveillance nous relatent quelques observations. Un jour, Viaduc et Arcana ont été aperçus s’alimentant avec des os. Un autre jour, Arcana a été vue faisant plusieurs loopings avec un os dans les serres, comme un jeu...On a vu aussi, Viaduc effectuer plusieurs petits vols jusqu’au pied des falaises avant de reprendre de l’altitude pour ensuite disparaître sur le plateau alors que, Arcana posée dans les falaises, entretient son plumage bien trempé par les averses consécutives. Un autre observateur signale Calendreto survolant la Jonte....

Scrutez l’horizon à la recherche du Gypaète

Le samedi 7 octobre 2017 - Journée internationale d'observation du Gypaète barbu

Venez participer à la prospection internationale du Gypaète barbu à l’heure qui vous convient entre 10h et 16h. La LPO Grands Causses vous propose de vous joindre au réseau d’observateurs réuni lors de cette journée pour tenter d’observer les Gypaètes barbus.

Mort de ProNatura

Début Août, Pronatura, une femelle Gypaète barbu relâchée en mai 2017 par l’association Vautours en Baronnies dans le département de la Drome, s’était aventurée dans les Grands Causses. Depuis, on a pu l’observer à de nombreuses reprises sur les sites de Cantobre et du Frepestel en compagnie des gypaètes des Grands Causses.