De l'art de se préparer

Cardabelle s’améliore en marche à pieds mais continue de nous faire de fausses joies pour ce qui est de l’envol. Il semblerait que la règle d’or des Gypaètes soit l’économie d’énergie (Voir la monographie du Gypaète Barbu!). Cardabelle semble avoir bien assimilé cette règle… A notre grand désarroi !
Du coté de Basalte, ce fut plutôt au ras du sol et en bas de la vallée que se passa une bonne partie de la journée. Alors que ce dernier semblait plus ou moins bloqué sur le plancher des vaches (ou plutôt des brebis ici), le voilà qui prend une ascendance et grimpe dans les airs. Notre petit aventurier ne manque décidemment pas de ressources ! Encore de nouveaux apprentissages et de nouvelles découvertes en perspective !
Pour la fin de soirée, les deux oiseaux finissent par se retrouver sur le rocher où Cardabelle passe tout sont temps… Une belle amitié ? Un encouragement de Basalte ? Ou pour les rêveurs et amateurs de romance : une histoire à l’eau de rose qui débute ? à suivre …
Autres observations : Un épervier et un circaète repérés. Des vautours moines et fauves semblent motiver nos deux jeunes oiseaux en passant au-dessus d’eux…

Marion NONY