Les lâchers

 
 Le lâcher de Gypaète barbu 2021 a connu des circonstances exceptionnelles liées à la crise sanitaire actuelle. Des oiseaux ont bien été lâchés cette année, sur la commune de Nant (Aveyron) mais aucun évènement public n'a été organisé pour l'occasion.
Cependant des informations régulières vous sont données via les sites internet et réseaux sociaux, afin de pouvoir suivre l'évolution du projet et des oiseaux. 
Afin d’assurer la quiétude du site de lâcher, la tranquillité des jeunes gypaètes et garantir la réussite de l’opération, il n’est pas possible de se rendre sur le site de lâcher.

Les précédents lâchers, depuis 2013

Retrouvez le détail des précédents lâchers…
— 2013 (Parc naturel régional des Grands Causses, Aveyron)
— 2014 (Parc national des Cévennes, Lozère)
— 2015 (Parc naturel régional des Grands Causses, Aveyron)
— 2016 (Parc national des Cévennes (en Lozère)
2017 (Parc naturel régional des Grands Causses, Aveyron)
En 2018, pas de lâcher sur les Grands Causses.
- 2019 (Parc national des Cévennes, en Lozère)

Les déplacements d’espèces, par la main de l’Homme, existent depuis des millénaires. Mais face aux enjeux environnementaux et à la prise de conscience collective de l’importance de conserver la biodiversité, l’UICN a établi un protocole pour la réintroduction des espèces. Celui-ci permet d’accompagner de nombreux projets fleurissant un peu partout dans le monde.
Les réintroductions d’espèces sont donc assujetties à une rigueur méthodologique et une réflexion collective.
De même, pour chaque espèce de par leurs spécificités écologiques, les protocoles sont adaptés.
Compte tenu des connaissances acquises sur le Gypaète barbu, la méthode de réintroduction retenue est celle dite du taquet. Initialement utilisée en fauconnerie, cette méthode a été réadaptée à la réintroduction en se basant sur des conditions naturelles de développement des jeunes rapaces au nid et après l’envol.
Les poussins de Gypaète barbu sont ainsi lâchés à l’âge moyen de 90 jours, quand ils sont capables de manger et de préparer leur nourriture seuls, suffisamment forts pour se défendre contre les renards ou autres rapaces, et suffisamment jeunes pour identifier le taquet comme étant leur lieu de naissance. A cette période, le rôle des parents est de protéger les poussins des prédateurs, d’apporter de la nourriture et d’établir un contact social.

La méthode du taquet est donc établie de manière à se substituer en grande à partie à ces fonctions.
- Rôle de protection : les taquets sont choisis de manière à être inaccessibles aux prédateurs terrestres. Celui de Meyrueis, susceptible d’accueillir renard et chiens a donc été clôturés et ce jusqu’à l’âge de l’envol des jeunes.
- Rôle de nourrissage : La nourriture est apportée par les humains, en éliminant tous les contacts directs.
- Rôle social : Les contacts sociaux sont possibles si au moins 2 poussins sont relâchés ensemble.

Après avoir quitté le nid, les jeunes oiseaux relâchés présentent le même comportement que les juvéniles nés en nature, effectuant de courts vols. La recherche et le cassage des os sont des comportements innés. Ils n’ont pas besoin de l’exemple des parents pour commencer à casser des os ou pour s’entraîner. Au contraire, le lâcher d’oiseaux adultes entraîne un taux de survie inférieur, car leurs capacités d’apprentissage et d’adaptation sont réduites.

Compte tenu de ce protocole, le lâcher de 2018 a été annulé. En effet, malgré toute la vigilance du personnel en charge des oiseaux, l’un des deux poussins s’est blessé au centre d’élevage en tombant de son nid. Les oiseaux ne pouvant être relâchés seuls afin d’assurer un contact social indispensable au bon déroulement de leurs premiers jours en milieu naturel, Clapas, le deuxième gypaète (baptisé ainsi par les élèves des écoles de Meyrueis) destiné aux Grands Causses, a été relâché aux côtés de deux autres oiseaux dans les Baronnies.

 

Les animations 2021

En cours de programmation : voir ci-dessous.


Exposition du LIFE "Le retour du casseur d'os" et animations autour

 

 

Sorties et randonnées d'observation 

Sur réservation : Cynthia Augé- LPO Grands Causses 07.76.11.40.27

 Point d'observation à proximité du site de lâcher des Gypaètes barbus, commune de Nant (Aveyron). Nombre de personnes limité !

- Samedi 15 Mai , Mercredi 26 Mai, Mercredi 9 juin, Mercredi 16 juin, Mercredi 7 juillet, Vendredi 9 juillet, Mercredi 4 Août, Mardi 10 Août, Vendredi 13 Août de 9h à 11h30. Tout public, réservation auprès de l'animatrice.

Observation des vautours, Le Monna/Le Boffi.
Samedi 18 septembre, 14h. Venez découvrir les vautours sur un site accueillant plusieurs espèces et vous initier à l'observation ornithologique. Difficulté: facile. Durée : environ 2h. A partir de 6 ans.

Oiseaux des falaises au Cirque de Tournemire.
Samedi 12 Juin à 9h.
En partenariat avec le Conseil Départemental de l'Aveyron, venez découvrir cet Espace Naturel Sensible, et guetter les oiseaux qui peuplent les lieux... Difficulté : moyen. Durée 3 heures. A partir de 8 ans.

A l'affût des passereaux, vautours et gypaètes barbus dans le Trévezel.
Samedi 29 mai à 8h30.
Dans le site des Gorges du Trévezel (Espace Naturel Sensible), découverte du milieu et de l'avifaune locale (passereaux, rapaces, ..) et point d'observation à proximité du site de lâcher des Gypaètes barbus.Difficulté : facile. A partir de 7 ans. Durée : 3h environ.

Observation des vautours à Veyreau.
Mercredi 18 Août à 16h
Au-dessus des gorges de la Jonte et face à un paysage somptueux, venez admirer le vol des vautours. A partir de 7 ans. Difficulté : facile. Durée environ 2h.

Le cirque de Saint-Marcellin, patrimoine naturel et culturel.
Samedi 4 septembre à 9h.
En partenariat avec le Conseil Départemental de l'Aveyron, partons à la découverte des vautours et autres oiseaux des falaises, au coeur de cet Espace Naturel Sensible. A partir de 12 ans. Visite du hameau troglodyte de Saint-Marcellin avec l'association des Amis de Saint-Marcellin. Difficulté : moyenne. Durée, 2h30 à 3h.

Observation d'une curée
Samedi 4 septembre à 14h
Venez observer ce spectacle unique du repas des vautours, sur le site historique de la réintroduction du Vautour fauve. Dans le cadre des journées mondiales des vautours. Nombre de places limité, uniquement sur inscription.


Nous contacter pour les informations pratiques.

Non accessibles aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes.

Veillées - projection de films sur la réintroduction du Gypaète barbu

Tout public. Durée 30 ou 50 minutes puis échanges avec les animateurs de l’équipe de la LPO Grands Causses.


 

Cinéma plein air

La LPO Grands causses proposes des séances de cinéma plein air, pour découvrir les vautours et l’histoire de leur réintroduction dans les Grands Causses, au travers du film de Michel Terrasse « Le retour du bouldras ».Séances gratuites.


 

Projections susceptibles d’être annulées suivant les conditions météorologiques.