Actualités

Suivez par balise GPS les deux Gypaètes lâchés dans les Grands Causses

Galerie photo

18 Gypaètes barbus lâchés en 2017 en Europe dont 4 dans les Grands Causses

— Source : VCF —

Au total, 18 jeunes gypaètes barbus ont été relâchés cette année dans 4 lieux liés au projet de réintroduction: 6 en Andalousie, 2 en Corse, 4 dans les Grands Causses/Massif Central dans le cadre du projet LIFE GYPCONNECT et 6 dans les Alpes et Préalpes (dont 4 dans le Vercors et les Baronnies dans le cadre du projet LIFE GYPCONNECT).

Tous les oiseaux se sont envolés sans problème mais malheureusement deux sont morts.

Résultats 2017 de la reproduction du Gypaète barbu dans les Pyrénées

La circulaire n° 75 du réseau gypaète Pyrénéen vient de paraitre: Circulaire 75.pdf
Vous y trouverez le bilan intermédiaire de la reproduction, les malheurs du jeune gypaète de l’Aude et le passage de gypaète Andalous.
La synthèse 2016 du plan national d'actions sur le Gypaète barbu dans les Pyrénées est également disponible synthèse 2016.pdf

Bonne lecture à tous

Source: Martine Razin - LPO, Pyrénées vivantes-

Les déplacements des gypaètes réintroduits en 2017

Nos gypaètes s'émancipent de plus en plus. Et ils ne sont pas les seuls ! En effet, Pro Natura, gypaète femelle relâchée cette année dans les Baronnies a rejoint les Grands Causses. Elle a été aperçue partageant son vol avec Viaduc un matin. Puis, elle a rejoint le site de lâcher le jour suivant et s'y est installée depuis. Elle a ainsi pu faire la connaissance de Calandreto et d'Arcana. L'entente semble bonne.

Venue dans les Grands Causses d'une jeune Gypaète

Pro Natura (BG 951), femelle lâchée dans les Baronnies en mai dernier, est arrivée dans les Grands Causses le 24 juillet au soir.
Ce jeune oiseau a lui aussi voyagé loin de son site de lâcher très précocement. Il était en Sologne la semaine dernière avant de redescendre par le Massif central et la Margeride hier.

Pro Nature a été observée le 25 juillet sur la commune de Vebron (48). Souhaitons qu’elle reste un dans les Grands Causses et qu’un contact s’établisse avec Layrou ou les jeunes gypaètes lachés cette année.


 

La dispersion du Gypaète barbu

Nous avons le sentiment ces derniers jours, que les gypaètes des Grands Causses ont décidé de « casser » les idées reçues. Tout d’abord, Arcana qui s’envolât avant l’ouverture de la vire, opérant des vols plus longs que ces comparses au même âge et opérant de formidables figures acrobatiques. Ensuite, Calandreto et ses débuts en tant que casseurs d’os (cf. précédente brève) imité désormais par Viaduc et Arcana.

Une saison d'animation qui a fait le plein de public !

Depuis le 02 juin et jusqu’au 16 août, l’équipe de la LPO Grands Causses propose plusieurs rendez-vous de découvertes du Gypaète barbu. Jusqu'à aujourd'hui, nous remercions le public curieux, avertis ou non qui a répondu présent.

La présence quasi-hebdomadaire de l'équipe de la LPO Grands Causses au marché de Nant, les mardis matins, a permis de sensibiliser environs 300 personnes sur les enjeux du programme de réintroduction du Gypaète barbu.

En parallèle, les sorties nature organisées tous les mercredis en juillet et début août ont donné la possibilité à une centaine de personnes, adultes et enfants confondus, d’observer au plus près les premiers vols de Calandreto, Viaduc, Durzon et Arcana.

Près de 80 enfants de 6 à 13 ans ont occupé quelques matinées de juillet et août, non pas à remplir leurs cahiers de vacances, mais à participer aux différents jeux pédagogiques portants sur la découverte des vautours et sur la réintroduction du Gypaète.