Actualités

Suivez par balise GPS les deux Gypaètes lâchés dans les Grands Causses

Galerie photo

Un visteur inattendu

Les premiers rayons de soleil sortaient tout juste de leur échappée nocturne, lorsque Layrou et Dourbie reçurent leur première visite samedi 22 juin. Attiré par le garde-manger des deux gypaètes, un Vautour moine se posa à proximité de la vire. Il entreprit la délicate tâche, malgré la taille imposante de son bec, de récupérer des morceaux de viande à travers le grillage.

Quand petit gypaète deviendra grand...

Les premiers signes du temps qui passe deviennent visibles sur les jeunes gypaètes. Jour après jour leur morphologie évolue :
⁃ de petites plumes formant une couronne hérissée apparaissent sur leur tête ; effet d'un plumage encore non abouti,
⁃ leur poids augmente au même rythme que leur musculature : Layrou et Dourbie ont pris environ 300g depuis leur arrivée.

Comme deux frères

Malgré la domination de Dourbie sur Layrou, les deux Gypaètes n'en restent pas moins liés comme deux frères. Aube après aube, crépuscule après crépuscule, ils s'endorment et se réveillent à quelques centimètres, l'un à côté de l'autre. Chaque jour, depuis les contreforts du haut de la vallée, ils observent Terre et Ciel. Ils partagent ainsi leurs inquiétudes au passage d'un Circaète, s'intriguent face au déplacement brut des avions et se passionnent par les grands planeurs que sont les Vautours.

Nouvelles de Layrou et Dourbie

Quand les gypaètes rencontrent Zéphyr :

16 et 17 juin 2013 ; le vent souffle dans les Grands Causses... dès leur réveil Dourbie et Layrou sont assaillis par les puissantes rafales de Zéphyr. Encore jeunes, les gypaètes découvrent les lois de ce géant.
Tout d'abord après un réveil matinal, une petite toilette s'impose. Layrou débute l'entretien de son plumage, quand surprise ; ses plumes s'ébouriffent contre sa volonté, volent en tous sens, quelle frustration ! Pour lui, une seule solution : rester couché et attendre.
Pendant ce temps le vent n'épargne pas son compagnon. Dourbie lutte contre Zéphyr pour conserver la laine de son nid douillet. Défié de toute part, la laine s'envolant autour de lui, il ne trouve qu'une solution pour la maintenir en place ; imiter Layrou en restant couché.

Une forme olympique :

A ce jour le record de battements d'ailes est détenu par Dourbie avec une série de 43 ! Cet exploit a été réalisé le 25/06/2013.

Vidéo : Basalte observé en Haute-Savoie

Après avoir perdu son émetteur GPS, les localisations de Basalte sont devenues plus rares. Voici la dernière donnée dont nous avons eu connaissance. Basalte a été observé vendredi 14 juin en Haute-Savoie, à La Cuchat (Grand-Bornand) en train de jouer avec un autre gypaète juvénile, le long des falaises du Grand-Bornand.
Voici le lien vers une vidéo de l'observation de Basalte (Youtube)

Observateur : Lutz Lücker

 

Gypaète, la voie est ouverte!

Le 18 juin 2013, un naturaliste a observé un gypaète de 2ème année, non marqué, au Mont Mézenc en Ardèche.
Angelo, Basalte et Cardabelle sont bien loin d'ici. C'est donc le 4ème individu à survoler l'Ardèche cette année !!!
La voie Pyrénées-Alpes est bel et bien ouverte !

Florian Veau
LPO Ardèche

Après une dizaine de jours déjà passés dans la vire..

Cela fait maintenant une dizaine de jours que Layrou et Dourbie cohabitent dans leur nouveau lieu de vie. Ainsi, peu à peu les habitudes des deux gypaètes apparaissent et témoignent de leur bonne santé : repas et activités le matin, suivis de siestes l'après-midi. Entre chamailles et bonne entente, Dourbie en profite pour dominer son compagnon. Pourtant, cela n'empêcher pas Layrou de faire d'énormes progrès en avalant des os mesurant jusqu'à une vingtaine de centimètres!

Célia Abadie, Flora Blouin-Spiaczka, Quentin Flipo, Sébastien Lartique et Hélène Thiebaut (LPO Grands Causses)

Une vidéo et des photos du lâcher de Layrou et Dourbie

Le 6 juin 2013 a eu lieu la présentation de Layrou et Dourbie à Nant (Aveyron), suivi de leur dépôt dans la cavité de lâcher. Vous pouvez consulter les photos et une vidéo de l'évènement en suivant ce lien

Pages