Actualités

Suivez par balise GPS les deux Gypaètes lâchés dans les Grands Causses

Galerie photo

Journée internationale d’observation du Gypaète 2012

La 6ème édition de la Journée internationale d’observation du Gypaète a été organisée par le réseau de suivi du Gypaète à travers les Alpes pendant la première quinzaine d'octobre 2011.
Grâce à la coordination des correspondants locaux les comptes ont été établis en détail. Vous trouverez donc ci-dessous le rapport de cette édition 2011 avec des résultats intéressants du statut de la population Alpine.
Pour 2012 la date retenue pour cette journée de suivi sera le 6 octobre 2012. Tous les observateurs des Grands Causses qui le souhaitent peuvent participer à ce comptage.

Première observation d’un Gypaète au dessus de la Maison des Vautours

Aujourd’hui en début d’après midi, Basalte a été longuement observé au dessus du village du Truel. Il a survolé longuement la vallée puis a chahuté avec un grand corbeau avant de repartir le long de la Jonte en direction de Meyrueis.

Constant BAGNOLINI et Gilles VERGELY – Maison des Vautours

 

Basalte explore les Grands Causses

 Depuis le début du mois d’août, Cardabelle et Basalte parcourent davantage le territoire caussenard et leurs déplacements sont de plus en plus éloignés du site de lâcher. Ils effectuent désormais de nombreux vols à haute altitude et les ascendances thermiques n’ont plus secret pour eux. Ces derniers jours ont été marqués par de nouvelles explorations du Causse Méjean et de ses alentours pour Basalte.

Une cuvée en l’honneur des Gypaètes barbus dans les Grands Causses

L’arrivée des jeunes gypaètes sur le causse Méjean a été accueillie avec une cuvée digne de ce nom ! A l’occasion du premier lâcher de gypaètes barbus dans les Grands Causses, et à l’initiative du Parc national des Cévennes, Sylvain GACHET nous a fait le plaisir de nous faire déguster sa « Cuvée spéciale barbatus » lors du lâcher des jeunes Gypaètes barbus, le 13 juin 2012.
Le Domaine de Gabalie est situé en zone d’adhésion du Parc national des Cévennes, dans les Gorges du Tarn.

Dernières nouvelles de Basalte et Cardabelle

Le 28 Juillet
Touchée par un brouillard épais, la vallée est impénétrable. Basalte et Cardabelle sont dissimulés dans cette masse blanchâtre. Au bout de quelques temps, le ciel se lève et les deux oiseaux apparaissent. Aujourd’hui c’est plutôt activité « sieste et farniente ».

Le 29 Juillet
Basalte vole à nouveau avec un Aigle royal. Ils virevoltent ensemble et nous offrent, en binôme, un spectacle des plus impressionnants. Cardabelle de son côté, nous surprend avec un record de 40 minutes de vol ! Cette timide cache bien son jeu…

Marion Nony - Surveillante LPO Grands Causses

Basalte dans un pré labouré

Basalte et Cardabelle sont en pleine forme en ce début de matinée. Ils volent ensemble, se chamaillent et poussent de légers cris en vol. Ils nous offrent à nouveau un magnifique ballet aérien. C’est alors que Basalte décide de suivre un Vautour fauve en vol. Nous l’observons se fondre dans les nuages pour finalement disparaitre sur le causse Méjean… Nous voici alors partis en voiture à la recherche de cet oiseau fougueux : direction le Villaret ! Grâce aux indications GPS, nous prenons la route de Nimes le Vieux.

Pages