Enquête nationale "milans et busards"

Une vaste enquête nationale sur les populations nicheuses de milans et de busards est lancée en France en 2019 et 2020. Elle porte sur les cinq espèces suivantes : Milan royal, Milan noir, Busard cendré, Busard saint-Martin et Busard des roseaux.
Elle a pour objectifs de dégager des tendances d'évolution, d'estimer les tailles des populations nicheuses et d'affiner les aires de répartition de ces cinq espèces.
Cette enquête repose sur le même protocole que les enquêtes précédemment lancées, à savoir l'enquête rapaces (2000-2002), l'enquête Milan royal 2008 et l'enquête Busards 2010-2011. Il s'agit, pour chaque carré tiré au sort, de recenser l'ensemble des couples et de leur associer un indice de reproduction. Seule différence pour cette nouvelle enquête, des coordonnées géographiques devront être associées à chaque couple ou nid identifié. Les carrés ne sont à prospecter qu'une seule année, en 2019 ou en 2020 en fonction des possibilités.

En ce qui concerne le Milan royal et afin de compléter l'échantillonnage, les carrés sélectionnés sont ceux réalisés lors des enquêtes précédentes auxquels s'ajoute un certain nombre de carrés tirés au sort sur les marges et le coeur de l'aire de répartition. Un tirage spécifique est réalisé pour la Corse afin de tenir compte des spécificités de répartition du Milan royal sur l'île. Un tirage complémentaire de 20 carrés a également été ajouté pour le Milan noir. Cette action s'inscrit dans le cadre du Plan national d'actions en faveur du Milan royal (2018-2027).

Au final, le tirage compte un total de 603 carrés dont 244 carrés milans et 359 carrés busards, mais attention, les cinq espèces (deux milans et trois busards) sont à rechercher sur l'ensemble des carrés. Le tirage pour la France continentale est disponible ci-dessous (et de façon plus détaillée auprès des coordinateurs locaux dont vous pourrez obtenir les coordonnées auprès de la LPO France).

Cette enquête s'appuie sur les réseaux nationaux "Milan royal" et "Busards" mais toutes les personnes souhaitant participer à cette enquête (et notamment les observateurs de l'Observatoire rapaces) sont les bienvenues et sont invitées à contacter la LPO France qui les mettra en contact avec les coordinateurs locaux. 

Avis donc aux volontaires, les sorties de terrain démarrent dès février/mars pour les Milans royaux et dès mars/avril pour les Milans noirs.

La LPO remercie ici toutes les personnes, bénévoles en particulier, mobilisées en faveur de la sauvegarde des rapaces en France.