Quand le poison remplace la prédation naturelle !

Le collectif Renard Grand Est regroupant 55 structures liées à l'environnement dénonce par voie de presse la destruction intensive par le tir, le piégeage ou le déterrage, autorisée par la préfecture de Moselle, de certains petits carnivores comme le renard, la belette ou la fouine, pourtant connus pour être de grands consommateurs de campagnols, alors qu'en parallèle des campagnes de lutte chimique (à la bromadiolone) contre les campagnols sont lancées dans le département et en particulier sur la commune de Rozérieulles. 

Retrouvez ici le communiqué de presse.