Actualités

Galerie photo



Parade de milans royaux en Corse – photos : René Roger


Disparition d'un jeune Milan royal équipé en Suisse

Nos collègues suisses sont sans nouvelle d'un jeune Milan royal, nommé Bellu, équipé d'une balise Argos GPS. Les dernières données satellitaires indiquent que l'oiseau a cessé sa route, fin avril, au nord de l'Espagne. Les confrères espagnols ont été alerté afin de tenter de retrouver le cadavre et la balise, et de déterminer peut-être la cause de la mort de ce milan.
Plus d'infos ici.
Source : Adrian Aebischer
 

Un Milan royal tiré dans le Doubs

Les faits se sont déroulés durant la journée du lundi 4 avril sur la commune de Nods dans le département du Doubs. Alerté par un agriculteur qu’un rapace git dans son pré, un technicien de la fédération des chasseurs découvre un Milan royal blessé gravement à une aile (fracture ouverte de l’humérus gauche). Un bref diagnostic conduit à privilégier la thèse du tir qui sera rapidement confirmée : l’aile et la patte gauche ont été traversées par une balle de 22 LR.

Les cadavres de milans royaux s'accumulent

Depuis le début de l'année, 9 cadavres de milans royaux ont été découverts, probablement victimes d'empoisonnement.
Même si les analyses toxicologiques, pratiquées sur les 9 cadavres, ne sont pas encore disponibles, les autopsies réalisées sur 7 d’entre eux ont, d’ores et déjà, révélé un tableau lésionnel compatible avec une intoxication par convulsivants et notamment des inhibiteurs de cholinestérases (produits utilisés comme insecticides ou molluscicides).
Ces cadavres ont été découverts en Moselle (2 cas), Alsace (2 cas), Haute-Marne (1 cas), Aveyron (1 cas), Lozère (1 cas) et Franche-Comté (2 cas).

Pour lire le communiqué de presse envoyé le 25 mars 2011, cliquez ici.

Film sur le Milan royal

Le film sur le Milan royal "Histoire d'une sauvegarde" de Christian Bouchardy et Laurent Charbonnier, produit par la LPO Auvergne en collaboration avec l'ALEPE, le CORA Ardèche, la LPO Aveyron, la LPO Loire et la SEPOL est désormais en ligne sur le site web Milan royal, à la rubrique "Sensibilisation". Durée : 26 mn.
Bon visionnage !
La Mission Rapaces

Campagnes d'empoisonnement en Haute-Marne

Des campagnes d'empoisonnement à la bromadiolone, destinés à lutter contre les campagnols, débutent aujourd'hui sur une trentaine de communes de Haute-Marne y compris dans la ZPS du Bassigny. Ce type de traitement peut provoquer des mortalités d'espèces non cibles (rapaces, carnivores) qui s'intoxiquent en mangeant des campagnols empoisonnés.

Le Milan royal est particulièrement concerné et ce d'autant plus que les couples nicheurs sont déjà revenus sur leur zone de nidification.

Nous demandons donc à tous les observateurs fréquentant la Haute-Marne d'être vigilant et de nous signaler toute mortalité suspecte (milans et autres).

Janvier 2011 : après le tir, le poison !

Cette fois, c'est un cadavre de Milan royal vraisemblablement empoisonné que la LPO Alsace a découvert ce mois-ci. Ce milan n'est pas la seule victime, puisque plusieurs cadavres de Buses variables ont également été découverts. Non loin de ces cadavres, des appâts ont été trouvés !
Le cadavre de Milan royal a été récupéré. Une autopsie et des analyses toxicologiques sont en cours.
L'ONCFS a été prévenue et une plainte va être déposée par la LPO Alsace.

Il est regrettable de constater que de tels actes à l'encontre des rapaces perdurent en France. Ces actes illégaux anéantissent les efforts déployés par le réseau "Milan royal" pour tenter de sauver cette espèce en déclin, dont la France a une responsabilité majeure dans sa conservation.

Source : LPO Alsace

Janvier 2011 : encore un Milan royal plombé !

Décidemment, le Milan royal continue d'être la cible des chasseurs !
Un Milan royal vient d'être récupéré plombé dans le département du Tarn, à proximité d'un dortoir. Blessé à l'aile gauche, l'oiseau a été acheminé au centre de soins de la LPO Tarn. Sa remise en liberté est encore incertaine.
L'ONCFS a été informée et une plainte sera déposée par la LPO Tarn.

Rappelons que la destruction d'une espèce protégée, comme le Milan royal, est constitutive d'un délit prévu par les articles L-411-1 et L-411-2 du code de l'environnement. Elle est réprimée par l'article L-415-3 et les coupables s'exposent à une peine d'un an d'emprisonnement et 10 000 euros d'amende.

Source : LPO Tarn

Comptage des dortoirs (suite)

Merci à toutes celles et ceux qui ont participé au comptage simultané des dortoirs hivernaux. Si vous n'avez pas encore transmis vos résultats, merci de les adresser au plus vite à Romain Riols, afin que nous puissions vous restituer une synthèse nationale dans les meilleurs délais.
La Mission Rapaces

Un Milan royal plombé dans la Meuse

Début octobre, un Milan royal a été découvert gisant à Sorcy Saint Martin (Meuse) par un agent de l'ONF. Déposé au centre de soins de Dudelange, l'oiseau a du être euthanasié. L'oiseau présentait 2 impacts de balle sous l'aile.
Ces actes anéantissent les efforts déployés par le réseau Milan royal pour tenter de sauver l'espèce. C'est pourquoi la LPO France a porté plainte contre X pour l'infraction de destruction d'espèce protégée et s'est constituée partie civile.
La Mission Rapaces

Pages

Archives des actualités (au format PDF)