Actualités

Galerie photo



Parade de milans royaux en Corse – photos : René Roger


Six milans royaux équipés de balise au Luxembourg

Nos confrères du Luxembourg viennent d'équiper 6 milans royaux de balises afin d'étudier leurs déplacements et leur utilisation du territoire. Retrouvez l'article de presse complet ici.
La Mission rapaces

Parution du Milan info 29 & 30

Le Milan info n°29 & 30 vient de paraître. Vous pouvez le télécharger ici ou le consulter en lecture en ligne. Merci à toutes celles et ceux qui y ont contribué.
Bonne lecture !
La Mission rapaces

Un chasseur condamné pour avoir tiré sur un Milan royal dans les Hautes-Pyrénées !

Le 31 octobre 2014, un Milan royal a été la cible identifiée d’un chasseur, à Saint-Créac, dans les Hautes-Pyrénées. Les agents du service départemental des Hautes-Pyrénées de l’ONCFS, présents sur les lieux, ont pu identifier l’auteur du tir. Cet acte de braconnage scandaleux et gratuit porte atteinte aux efforts déployés pour sauvegarder cette espèce protégée et menacée, présente seulement en Europe. Il s’agit d’un délit réprimé par la loi. La LPO et Nature Midi-Pyrénées ont porté plainte et se sont constituées parties civiles.

Le 28 mai 2015, l’affaire est passée devant le tribunal correctionnel de Tarbes, en présence du prévenu, du juriste de France Nature Environnement Midi-Pyrénées et de la coordinatrice LPO des actions Milan royal dans les Pyrénées.
Le jugement, rendu lors de l'audience, a condamné le chasseur à 2 500 euros d'amende dont 1900 euros avec sursis (pendant 5 ans) et au retrait du permis de chasser pendant 12 mois.

10 ans, joyeux anniversaire !

En cette première quinzaine de mai, nous fêtons l’anniversaire des trois plus vieux milans marqués en Auvergne. Trois mâles rescapés des 47 milans marqués en Auvergne lors de la première année du programme d’étude français sur cette espèce.

Bilan de l'hivernage du Milan royal en janvier 2015

Record battu ! Pas moins de 10103 milans royaux ont été dénombrés en France lors du comptage simultané organisé les 10 et 11 janvier 2015. Retrouvez le bilan détaillé dans le tableau ci-contre  .

Un grand merci à tous les observateurs mobilisés pour ce comptage.
Le bilan des comptages réalisés à la même date dans les autres pays européens abritant l'espèce en hivernage sera prochainement disponible. 

Relâché de 2 Milans royaux dans la vallée du Lot

Au cours de ces derniers mois, deux Milans royaux ont été retrouvés blessés dans le département du Lot et dans le département de l’Aveyron. Ils ont ensuite été amenés au Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage caussenard de Millau pour être soignés puis réadaptés au vol dans une grande volière spécifique. Après être restés plusieurs semaines en soins et en observations, ces Milans royaux ont enfin retrouvés leur liberté. Le relâché, organisé par la LPO Aveyron et la LPO Lot, a eu lieu le 27 mars 2015 dans la vallée du Lot (commune de Saujac – Aveyron).

Cahiers de la surveillance 2013

Les cahiers de la surveillance 2013 sont enfin disponibles. Ils regroupent tous les bilans des suivis de rapaces menés en France en 2013. A télécharger ici. Que tous les observateurs soient chaleureusement remerciés pour leur mobilisation en faveur des rapaces.
La Mission rapaces

Migration exceptionnelle à Pierre-Aiguille (Drôme)

Encore une belle journée sur le site de Pierre-Aiguille avec un peu plus de 1 200 rapaces qui ont défilé toute la journée :
- 510 milans royaux : effectif exceptionnel pour le site et pour la vallée du Rhône (surtout au printemps). Le plus gros effectif saisonnier de milans royaux sur Pierre-Aiguille était de 617 individus en 2011 ; les autres années, l'effectif oscillait autour de 300 individus.
- 107 milans noirs : premier passage de la saison.
- 631 buses variables : record pour le site.

Plus d'infos sur le site web migraction

Rémi METAIS

 

La France tue les milans royaux !

Des milans royaux suisses, polonais, allemands et espagnols retrouvés morts en France grâce à leurs balises ! 

En 2013 déjà, les cadavres de deux milans royaux avaient été découverts grâce aux informations transmises par leurs balises GPS.
Le premier, nommé Oscar et équipé d’une balise Argos par les confrères suisses, avait été retrouvé sur la commune de St-Lieux-Lafenasse, dans le Tarn, en mars 2013. L’état du cadavre, en décomposition avancée, n’avait hélas pas permis de réaliser d’autopsie et d’analyses toxicologiques.
Le second, équipé d’une balise par les confrères allemands, avait été retrouvé sur la commune de Gabaston, dans les Pyrénées-Atlantiques en avril 2013. L’autopsie et les analyses toxicologiques n’ont hélas pas permis de déterminer la cause de sa mort.

Pages

Archives des actualités (au format PDF)