Actualités

Galerie photo

Deux vautours moines équipés de balises GPS dans les Grands Causses

  

Depuis plusieurs jours, l’équipe de la LPO Grands Causses se mobilise pour capturer des vautours moines et les équiper de balises GPS.

A ce jour, deux oiseaux ont été capturés puis équipés : Montespan, un male né en 2008 et Vaçanta un jeune vautour moine né en 2017. Par le plus grand des hasards, Vaçanta se trouve être la progéniture de Rantanplan, vautour moine équipé l’année dernière d’une balise.

Huit vautours moines transférés de l’Espagne vers la France dans le cadre du programme de réintroduction

La VCF a organisé un nouveau transfert de vautours moine de l’Espagne vers la France. C’est la Junta de Andalucia qui a fourni 8 vautours moine pour le projet de réintroduction en France. Ces oiseaux d’origine sauvage, retrouvés dans la nature affaiblis ou épuisés, ont été recueillis par les centres de soin andalous (CREAs). Ils peuvent maintenant être relâchés dans un les milieux naturels du Verdon et des Baronnies dans le cadre du projet de réintroduction. Ce transfert a été organisé entre la VCF, AMUS (Acción por el Mundo Salvaje), Vautours en Baronnies et LPO-PACA.

La 23ème rencontre annuelle Vautour France s'est déroulée à Bielle, dans les Pyrénées

La 23ème rencontre annuelle Vautour France s’est tenue le week-end dernier à Bielle dans les Pyrénées. Organisée par la LPO et le Parc National des Pyrénées, cette rencontre a restitué une excellente vue d’ensemble sur les efforts engagés en France en faveur de la conservation des vautours et, a présenté, à plus d’une centaine de participant, des débats de qualité et un message très positif : les vautours en France sont entre de bonnes mains et la recherche et la surveillance de l’espèce sont remarquables. Maintenant, le travail actuel s'oriente davantage sur les menaces et l'image de ces oiseaux.

23ème Rencontres Vautours à Bielle (64)

Les 13-14-15 octobre se dérouleront à Bielle (64) les 23èmes Rencontres Vautours co-organisées par la LPO et par le Parc National des Pyrénées.

Venez participer à ces journées et rencontrer les spécialistes français et européens sur les vautours. De nombreux thèmes permettront de faire le point sur nos connaissances au sujet de ces oiseaux souvent mal aimés mais essentiels dans leur biotope. Que faire pour leur protection? Comment éviter leur disparition? Que peut-on espérer de la conservation?

Prenez connaissance du programme et inscrivez-vous en suivant lien ci-dessous

Journée internationale de sensibilisation aux vautours - 02 septembre 2017

Sortie observation des vautours

Description de l’activité :
Lors d'une demi-journée organisée par la LPO Grands Causses, venez observer les différentes espèces de Vautours et en savoir plus sur leurs comportements. Sortie sur réservation. Place limitée. Merci de prévoir des chaussures de marche.

Lieu de rendez-vous :
Rendez-vous à 14h sur la Place de la mairie à Peyreleau. Puis, départ avec les voitures pour se rendre sur la commune de Saint-Pierre-des-Tripiers, Go
12720 Peyreleau

Réservation :
Tél. : 05.65.62.61.40
Courriel : nadine.paluch@lpo.fr

Le Vautour moine à l’étude

Nicolas Gal, dans le cadre de ses études a effectué un stage à la LPO Grands Causses sur le développement d’un protocole de détection des nids de Vautour moine.
Ce stage s’inscrit dans le cadre d’une thèse réalisée par Typhaine Rousteau et co-encadrée par la LPO Grands Causses, le Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (CEFE) de Montpellier, et le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.

La population de vautours dans les Grands Causses

Nous sommes en août 2017 et la saison de reproduction chez les Vautours s'est terminée, depuis deux mois. Les jeunes Vautours fauve et moine sont en vol contrairement aux poussins perncoptère. A cette date, nous pouvons donc fournir un bilan de la population* de Vautours sur ces quatre espèces. (*une population se définit par le nombre de couples reproducteurs).

7ème comptage des vautours alpins

A l'occasion du lancement des Journées Mondiales des Vautours, le samedi 19 août sera la journée de comptage des vautours.
Pour la septième fois les acteurs et partenaires (les LPO Grands Causses, Savoie, Haute Savoie, PACA et Aude ainsi que les Parcs Nationaux de la Vanoise, des Ecrins et du Mercantour, et l'association ASTER ) se mobiliseront pour compter les vautours.
Si vous souhaitez vous porter bénévoles pour cette opération, il vous faut contacter votre LPO locale dont vous trouverez facilement les coordonnées sur internet.

Du 12 au 16 juin 2017 : tournage d’un court-métrage dans les Grands Causses

Dans le cadre du programme européen FEDER – Conservation des grands rapaces nécrophages des milieux ouverts herbacés du Massif Central en 2016 et 2017 – un volet « Communication, sensibilisation et éducation » est prévu.

Afin de mettre en avant la relation qui lie les grands rapaces nécrophages aux milieux herbacés ouverts du Massif Central et souligner à quel point ce milieu permet l’épanouissement des Vautours, un film de 3 à 5 minutes est en cours de réalisation sur cette thématique.

Jérémy Mathieu – réalisateur du film « Un rêve de gypaète », de 2012 – a la charge de construire ce court-métrage.
Sa venue dans les Grands Causses, mi-juin, lui a permis de réaliser des prises de vue sur ce milieu ouvert typique de la région et d’interviewer des personnes en lien direct et/ou indirect avec la thématique (éleveurs, touristes, élus, personnes de terrain, …).

2016 Rapport du réseau de reproduction du VM en captivité

Le Programme Européen des Espèces en voie de disparition (EEP) pour le Vautour moine est un réseau de reproduction coordonné de zoos et de parcs animaliers placé sous l’égide de EAZA, l’Association Européenne de Zoos et Aquariums.
L’objectif est que ces espèces en voie de disparition se reproduisent en captivité afin de construire une population durable qui se reproduira en milieu naturel ; ce en quoi la Vulture Conservation Foundation (VCF) joue un rôle clé. Les oiseaux élevés dans les EEP vont permettre de lâcher des poussins âgés de 3 mois sur des sites de réintroduction; ainsi, ils s’imprègnent plus facilement de ce nouvel environnement et les chances qu’ils demeurent dans ce secteur sont plus élevées.

En 2016, 169 oiseaux ont été répartis entre 44 partenaires à travers le continent, y compris 43 couples reproducteurs. Un peu moins qu’en 2015 mais avec un meilleur résultat: 11 éclosions et 8 poussins vivants.