7 Vautours moines andalous remis à la VCF pour les réintroductions en France.

Le 12 décembre dernier, le gouvernement regional d’Andalousie (Junta de Andalousia) a remis sept Vautours moines (Aegypius monachus) à la Vulture Conservation Foundation (VCF). La cérémonie a eu lieu à Córdoba en présence de Rafi Crespín, représentant de Córdoba du gouvernement régional; de Francisco de Paula Algar, représentant du Ministère régional de l’environnement; et de Rafael Arenas (responsable des espaces protégées en Andalousie).

Les oiseaux – 2 mâles, 4 femelles et un individu non sexé pour le moment – ont été retrouvés affaiblis ou blessés en Andalousie. Ils ont été remis au réseau de centre soins géré par le gouvernement andalou. A présent, ils seront relâchés en France dans le cadre du programme de réintroduction.

L’Andalousie se présente comme une région clé de présence du Vautour moine, comptant une population d’environ 360 couples reproducteurs. En 2002, lorsque la Junta commençait son programme de conservation des vautours, on ne comptait que 210 couples. Le succès de cette augmentation tient à l’application du programme antipoison et à d’autres actions de conservation.

Ce n’est pas la première fois que la Junta de Andalucia remet des oiseaux à la VCF – en effet, la collaboration instaurée entre les deux structures permet la réalisation du programme de réintroduction menés en France par la Ligue pour la Protection des Oiseaux et Vautours en Baronnies. Ce programme a permis de rétablir l’espèce dans le pays, avec le succès de 30 couples reproducteurs qui ont conduit leurs poussins à l’envol.

La population de Vautour moine augmente en Espagne, on dénombre au total plus de 2 000 couples, et plus particulièrement en Extremadura et Andalousie.
Il y a un siècle, le Vautour moine était en voie d’extinction en France. Dans les années 1990, un projet de réintroduction a vu le jour dans les Grands Causses. Entre 1992 et 2004, 53 individus provenant de centres de reproduction ou de centres de soins (espagnols en particulier), ont été relâchés dans cette région. En 2004, le projet de réintroduction s’est étendu à deux autres sites: dans les Préalpes, en Baronnies, et dans les Gorges du Verdon. Actuellement, on compte sur ces 3 sites 30 couples reproducteurs et l’espèce est désormais bien installée.

Un grand retour qui n’a été possible que grâce à une solide collaboration transfrontalière entre les Ministères français et espagnoles, les gouvernements d’Extremadura et d’Andalousie, et les associations comme la VCF, Vautours en Baronnies, la Fondation de conservation du Vautour moine et la LPO.

Ces sept Vautours moines remis seront bientôt les derniers. En effet, le programme de réintroduction français touche à sa fin. Mais le succès de ce dernier conduit à un autre programme de réintroduction en Bulgarie (greenbalkans.org/VulturesBack/en/).