La population de vautours dans les Grands Causses

Nous sommes en août 2017 et la saison de reproduction chez les Vautours s'est terminée, depuis deux mois. Les jeunes Vautours fauve et moine sont en vol contrairement aux poussins perncoptère. A cette date, nous pouvons donc fournir un bilan de la population* de Vautours sur ces quatre espèces. (*une population se définit par le nombre de couples reproducteurs).

Les Vautours fauves représentent la colonie de vautours la plus anciennement réintroduite et aussi la plus importante. En 2017, on comptabilise 577 couples qui ont donné 420 à 450 poussins (ponte d’un œuf par nid). Chaque année, 50 jeunes, âgés de 60 jours environs, sont bagués au nid. Cette année, le baguage a débuté le 27 avril pour se terminer le 16 mai.

Les Vautours moines, réintroduits dans les Grands Causses de 1992 à 2004, comptent aujourd’hui 27 couples qui ont donné 16 poussins en 2017. Le baguage a commencé le 23 mai et tous les jeunes vautours moines ont été bagués au nid, qui se trouve à la cime des arbres, jusqu'à début juillet.

Le Vautour percnoptère, ce vautour migrateur traverse la Méditerranée au printemps et se reproduit en Europe. Quelques individus sont visibles dans les Grands Causses. Cette année, un couple a été observé dans la Jonte avec un poussin. Le jeune a été aussi bagué au nid. Deux oiseaux subadultes ont été également aperçus en mai /juin. La semaine dernière, c'est avec plaisir que nous avons observé un deuxième couple dans les Gorges de la Dourbie avec un poussin.

Le Gypaète barbu ne compte pas de population dans les Grands Causses. En effet, depuis 2012, un programme de réintroduction est en cours et réintroduit des jeunes poussins de 3 mois. Pour en savoir plus sur cette réintroduction, consultez le site internet suivant: rapaces.lpo.fr/gypaete-grands-causses/