Péripéties du jeune Vautour moine FQK

Le jeune moine bagué FQK et nommé « Xérès », est né cette année dans les Grands Causses aux alentours du 15 Avril.
Selon les observations ayant pu être réalisées, il a pris son envol entre le 1er et le 3 août.

 

Grâce au relais de nombreuses personnes, s’en sont suivies plusieurs observations et signalements de ce jeune vautour :

- Il est photographié le 10 Août au bord de la route dans les gorges du Tarn et signalé à la LPO Grands Causses. Repéré le lendemain matin non loin au bord du Tarn, il n’est pas possible alors de le capturer : il s’envole et traverse la rivière. Il semble cependant en bonne condition et capable de s’en sortir seul.

- Il est ensuite signalé auprès de la LPO Tarn le 03 Septembre sur les toits de Labruguière (voir photo). Le 4 Septembre, il passe de toit en toit sous les yeux des observateurs puis finit par glisser depuis le toit d’un garage. Amaury Calvet de la LPO Tarn tente alors de le capturer.

 

- Le jeune moine est alors envoyé au centre de soins de Ganges le 05 septembre, puis récupéré par la LPO Grands Causses le 30 septembre. On le relâche, équipé d’une balise GPS, le 1er octobre sur son site de naissance (voir photo), en assurant des dépôts réguliers de nourriture.

 

On suppose que ce jeune a pu être fragilisé ou mis en difficulté en raison de plusieurs facteurs : à peine volant, il a peut-être été poussé au sol par le couple tout proche d’Aigles royaux dont le propre jeune était prêt de l’envol. De plus, les parents étant partis (au moins la femelle) relativement tôt, le jeune a peut-être dû se débrouiller seul pour survivre. (cela reste une hypothèse car on manque de données d’observation sur ce point comportemental).

- Le 10 octobre, il est à nouveau signalé, auprès du Parc National des Cévennes cette fois, sur les toits de la Bourgarie, sur le Causse Méjean. Il est alors recapturé le soir-même (posé sur une table de jardin et mangeant de la toile cirée (!), il se laisse attraper sans problème). Il a alors perdu 1,3 kg depuis son lâcher le 1er octobre.Il est mis en volière à Cassagnes dès le le 11 octobre et nourri.

Enfin, il est relâché depuis Cassagnes le 14 octobre.
Depuis, il fréquente le sud et l’ouest de Millau !