Actualités

Galerie photo

Le Vautour fauve semble apprécier les Pays-Bas

Au cours de  la dernière décennie,  le Vautour fauve est identifié dans les Pays-Bas presque chaque année.
La zone de reproduction connue la plus proche se situant à plus de 1000 kilomètres, l'espèce reste rare dans ce secteur de l'Europe.
En 2016, un groupe de 11 vautours y était repéré début mai. Ces oiseaux y ont passé 2 jours avant de repartir vers le Sud.
Le 19 mai 2016, un seul oiseau a été observé, survolant la côte de la mer du Nord.
Les orntihologues ont pu suivre l'oiseau pendant plusieurs jours le long de la côte néerlandaise, jusqu'à l'île de Texel.

Rapport 2015 sur la reproduction des vautours moines en captivité, pour la conservation

Le Programme européen d’élevage en captivité du Vautour moine, auquel la VCF participe à sa coordination, repose sur un réseau de centres et de zoos, travaillant sur la reproduction d’espèces en voie de disparition, notamment à des fins de réintroduction.

Le rapport du réseu EEP Vautour moine pour l’année 2015 vient d’être publié. En 2015, 184 vautours moines étaient comptabilisés au sein de ce réseau EEP, composé de 44 centres et zoos à travers le continent européen, de l'Espagne au Kazakhstan, dont 47 couples reproducteurs. En comparaison, en 2014, 30 couples se sont reproduits et ont élevé 12 poussins, parmi lesquels 9 ont survécu. Une amélioration est donc constatée par rapport à l’année précédente.

Situation du vautour moine en France en 2015

 Cette synthèse de 8 pages retrace les différentes actions nationales mises en place pour la préservation, le suivi et la sensibilisation en faveur du Vautour moine. Vous y trouverez également les derniers chiffres de la reproduction en France pour l’année 2015 ; ces derniers montrent une stabilité de la population dans les Baronnies, dans les Grands Causses et dans le Verdon.

Un nouveau projet dans les montagnes des Rhodopes transfrontalières (Bulgarie - Grèce)

Un nouveau LIFE est lancé « Conservation des Vautours fauves et moines dans les montagnes des Rhodopes transfrontalères », dirigé par Rewilding Europe en partenariat avec la Fondation Rewilding Rhodopes, BirdLife Bulgarie, WWF Grèce, Fondation Vulture Conservation et BirdLife Grèce.

Le Vautour moine dans le Verdon

 Après la réintroduction du Vautour moine dans les Grands Causses (1992-2003), puis dans les Baronnies (2004), c’est au tour des gorges du Verdon de réintroduire en 2005 le charognard.
Ainsi, la population de Vautour moine dans le Verdon est actuellement constituée de 3 couples (dont 2 non reproducteurs).

Les vautours et l’effet papillon

 L’effet papillon, enchaînement imprévisible de causes et de conséquences, vient d’une formulation exprimée par le météorologue Edward Lorenz, lors d’une conférence scientifique en 1972, par la question suivante : « Le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? ».
L’article paru dans la revue National Geographic en janvier 2016, ne parle ni de papillon, ni de tornade mais bien de vautours et de santé humaine.
Le phénomène étudié se passe en Inde, où un anti-inflammatoire utilisé afin de traiter le bétail a provoqué la mort de plusieurs dizaines de millions de vautours par la réalisation de l’équarrissage naturel. Les conséquences de cette hécatombe sont très rapides avec, (1) l’arrêt de l’équarrissage naturel qui provoque une accumulation des cadavres d’animaux, (2) l’augmentation considérable des chiens errants, profitant de ces cadavres, et passant de 7 à 29 millions en 11 ans et (3) la pullulation de rats.

Pages