Brève liberté pour deux jeunes vautours percnoptères réintroduits en Italie

 

En mai dernier. Clara et Bianca, deux jeunes vautours percnoptères issues de la même portée ont été réintroduits dans le sud de l’Italie dans le cadre du « projet LIFE Vautour d’Egypte ».

 

Pendant leur migration, les deux vautours sont morts. Clara a été frappée par un tir de fusil de chasse en Sicile occidentale tandis que Bianca est morte en Tunisie probablement à cause d'un empoisonnement.

Cette région de la Sicile a toujours été connue pour être un point noir, où le braconnage est largement répandu, intense et ciblant en particulier les rapaces pendant la migration automnale, rappelle Guido Ceccoliini, directeur du CERM.

 

Le cas de Clara n'est que la pointe d'un grand iceberg et a été révélé grâce au traceur de données GPS/GSM fixé sur son dos. 

 

Ce sont des épisodes d'une gravité sans précédent si l'on considère que le vautour d'Egypte est l'espèce d'oiseau la plus menacée d'extinction en Italie, où il n'y a que 6 à 8 couples. Il y a encore deux ans la population italienne comptait 10 à 12 couples.

Ces événements réveillent l'opinion publique italienne et la sensibilisent à la question de l'abattage des rapaces pendant la migration.
Le CERM a lancé une pétition pour mettre fin aux tueries des rapaces, à ce jour plus de 80 000 signatures ont été collectées.

Il appelle entre autre à une modification urgente de la loi sur la chasse afin d'interdire la préouverture en septembre. En effet, la possibilité de tirer ce mois-là fait du braconnage d'espèces migratrices protégées une pratique bien établie.

CERM : Centre de protection des rapaces menacés situé à Via Santa Cristina en Italie

Source : 

  • TWO CAPTIVE-BRED EGYPTIAN VULTURES RELEASED IN ITALY IN 2018. BOTH KILLED BY MAN, Associazione di volontariato CERM Centro Rapaci Minacciati Via Santa Cristina, 6 58055 Rocchette di Fazio (GR) Italia
  • Two Egyptian Vultures released in Italy died: one was shot, the other probably poisoned : MaghrebOrnitho Birding and Ornithology in Morocco and the Maghreb