Dernier bilan sur la répartition du Percnoptère en France

L’article de l’Atlas des Oiseaux de France Métropolitaine (Nidal Issa et Yves Muller. 2015 LPO/SEOF/MNHN. Delachaux et Niestlé) sur le Percnoptère dresse le bilan de la répartition de l’espèce en France.
L’aire de répartition s’étend de l’ouest des Pyrénées jusqu’aux Alpes de Haute Provence. La population pyrénéenne est pour 60% dans les Pyrénées Atlantiques. A l’est le Percnoptère occupe neuf départements dont le Vaucluse qui a la plus grosse population avec 9 couples.
Dans le monde l’espèce est en régression voire en disparition. La population française stabilisée demeure fragile avec moins de 100 couples. L’espèce occupait au XIX ème siècle, les Pyrénées, le pourtour méditerranéen et les Alpes jusqu’au Léman. De la fin du XIXème jusqu’en 1970 a population s’est réduite pour se stabiliser à 60 couples. Des mesures de conservation et de réintroduction pour la période 2000-2011 ont permis de repasser de 60 à 90 couples en regagnant une partie de l’aire historique. Il semble que l’espèce a également bénéficié des actions pour la réintroduction du Vautour fauve. Cependant si la population pyrénéenne s’étend à l’est la population du sud-est plafonne à une vingtaine de couples.
Cela s’explique d’une part par la faible productivité reproductive de l’espèce mais aussi par tous les problèmes que rencontrent les espèces nécrophages (empoisonnement indirect, intoxication, tirs, activités humaines).


©S.Dalloyau/LPO