Syndicat Mixte des Gorges du Gardon

Contacts

Syndicat Mixte des Gorges du Gardon (SMGG)
2 rue de la Pente, Hameau de Russan, 30190 Sainte Anastasie
Courriel : g.frechet@gorgesdugardon.fr ; e.appessetche@gorgesdugardon.fr
Site internet : http://www.gorgesdugardon.fr

Objectif

La rivière Gardon a creusé ses gorges à 150m de profondeur dans le plateau calcaire, offrant des contrastes paysagers bien marqués et offrant refuge à des espèces animales et végétales remarquables.
Le Syndicat Mixte, créé en 1993, est chargé d’intervenir à l’échelle intercommunale afin de mettre en œuvre des mesures de gestion visant à préserver le paysage et les écosystèmes présents tout en participant au développement local.
Les actions conduites par le SMGG sont nombreuses pour transmettre ce patrimoine commun aux générations futures :

  • Protections des espèces emblématiques comme le Vautour percnoptère
  • Restauration du bâti vernaculaire à pierre sèche
  • Redéploiement du pastoralisme
  • Aménagement de la Maison du grand Site à vocation d’accueil du public
  • Chartes de bonnes pratiques avec les usagers (grimpeurs, sécurité civile,…)
  • Sensibilisation des scolaires et du grand public
  • Observatoire du paysage

Programme développé en faveur du Vautour percnoptère

Le SMGG a participé à la mise en œuvre du programme LIFE « Restauration du Vautour percnoptère dans le Sud Est de la France » qui s’est achevé en 2008.
Le SMGG assure depuis dans le cadre des DOCOB Natura 2000 :

  • le suivi des 2 couples de Vautours Percnoptère nicheurs dans le Gard, en partenariat avec le COGard.
  • l’approvisionnement hebdomadaire de placettes d’alimentation et le suivi de leur fréquentation à l’aide d’appareils photos, alimentés par panneaux solaires qui permettent d’obtenir des prises de vues régulières et d’identifier les oiseaux fréquentant les placettes.
  • la surveillance de la reproduction du couple nichant dans le Gardon. Le site des garrigues de Lussan est surveillé par le COGard. Tous les jeunes vautours sont bagués à l’aire avant leur envol.
  • la limitation des menaces pesant sur la reproduction des vautours. Le développement des activités récréatives sur le territoire gardois constitue, avec les projets d’aménagement, une des principales menaces pesant sur les vautours. Le SMGG limite leur impact par la co-construction des chartes de bonnes pratiques (Escalade en 2001, Sécurité Civile en 2007), par l’accompagnement de projets d’aménagements et par la concertation avec les organisateurs de manifestations sportives.

Actualités

En 2011, les deux couples nichant dans le Gard sont de retour depuis la deuxième quinzaine de mars. Le couple des gorges du Gardon a commencé à couver le 12 avril pour une éclosion constatée le 02 juin. Il est probable que le premier œuf ne soit pas arrivé à terme, et que seul le second œuf ait survécu. La ponte a été constatée le 15 avril dans les Garrigues de Lussan, pour une éclosion avérée le 26 mai.
A ce jour (20 juin), chacun des couples est en phase d’élevage.