Actualités

Galerie photo

Les efforts du programme "The Return of the Neophron" dans les Balkans enfin récompensés!

La saison 2015 se révèle excellente pour nos amis Bulgares avec désormais 28 territoires occupés par le Vautour percnoptère, dont 27 occupés par des couples. Ces résultats révèlent le recrutement de 3 paires de plus que l'année 2014 (deux nouvelles paires au Nord de la Bulgarie et une dans les Rhodopes Orientales). Pour en savoir plus: http://www.lifeneophron.eu/en/news-view/342.html

Le Vautour percnoptère confirme sa présence au Niger

Alors qu'il n'y avait aucune confirmation de reproduction du Vautour percnoptère au Niger, Thomas Rabeil (Sahara Conservation Fund) nous rapporte le 03 août 2015 que 2 couples reproducteurs ont été découverts sur des falaises dans le massif du Koutous au nord de Gouré. Ces couples ont été découverts non loin du site où a séjourné un Vautour percnoptère nommé Paschalis bagué et équipé d'un émetteur satellite en 2013 en Grèce dans le cadre du projet LIFE+ “The Return of the Neophron”. Ce dernier oiseau allait être victime d'un braconnier Nigérian.
P. Orabi

Quelques publications récentes (2015)

  • Dans les Balkans, dans le cadre du programme LIFE+ “THE RETURN OF THE NEOPHRON” (n° LIFE10 NAT/BG/000152), la BSPB (Bulgarian Society for the Protection of Birds), la RSPB (Royal Society for the Protection of Birds), le WWF-Greece et HOS (Hellenic Ornithological Society) ont publié un rapport d’étude en janvier 2015 qui examine si le déclin de la population de Vautours percnoptères dans la Péninsule balkanique peut être lié à des changements dans le régime alimentaire des oiseaux qui, par voie de conséquence, peuvent impactés la productivité et le succès reproducteur des oiseaux.

Nouvelle d'un Vautour percnoptère équipé d'une balise en Israël

Un Vautour percnoptère né en 2011 dans les installations de l'établissement de l'INPA (Israël Nature and Parks Authority) a migré du Mt. Carmel (fin août 2013).
Son périple l'a conduit au Soudan, à la frontière de l'Erythrée, en Ethiopie et au Sud Soudan. Il a traversé la Jordanie, s'est dirigé à l'est vers la Syrie jusqu'à Alexandrette (Iskenderun) en Turquie.

 

Formation rapace diurnes les 20 21 et 22 avril dans les Gorges du Verdon

La LPO PACA organise du 20 au 22 avril un stage Rapace diurne ouverts aux naturalistes amateurs ou professionnels.
Durant trois jours nous prospecterons les meilleurs spots de la région (Vinon sur Verdon, Grand Canyon du Verdon,…) pour apprendre à identifier la majorité des espèces de la région et mieux connaitre leurs mœurs. Parmi les espèces observées au court des stages précédents on peut citer Aigle Royal, Vautour Fauve, Moine et Percnoptère, Faucon crécerelle, Hobereau, Pèlerin, Épervier d'Europe, Autour des palombes , Circaète Jean le Blanc, Milan noir, ....
Une observation de la curée des Vautours est même programmée (sous réserve).

Un nouveau PNA en faveur du Vautour percnoptère (2015-2024)

Le Vautour percnoptère est une espèce globalement menacée sur l’ensemble de son aire de répartition et plus encore sur son territoire en Europe. Sur une période de référence de 40 années, l’espèce a subi en Europe un déclin supérieur à 50 %. Sa régression est impressionnante, surtout dans le sud-est (Bulgarie, Grèce, Italie, Roumanie, ex-Yougoslavie).
Ainsi, en Europe balkanique, le constat est très préoccupant puisqu’en seulement 20 ans, les effectifs ont été divisés parfois par 5, avec une tendance toujours très négative. L’espèce a disparu depuis les 10 dernières années de Bosnie et de Serbie. En Grèce, Bulgarie (pays dans lesquels un plan d’actions a été mis en œuvre ces dernières années) Albanie et Macédoine, les effectifs sont passés de plus de 500 couples, dans les années 1980, à quelques 150 couples en 2004-2005.

Tizón, un Vautour percnoptère équipé d’une balise GPS en Estrémadure en Espagne hiverne au Mali

Tizón avait été découvert en août 2014 en Estrémadure faible souffrant d'une mal nutrition. Après une période de convalescence, il a été libéré équipé d’une balise GPS. Il a alors entamé son voyage migratoire vers le Sud. Après avoir séjourné 3 semaines en octobre à la frontière de la Mauritanie et du Mali, il a poursuivi plus au sud pour presque atteindre, début novembre, la capitale Bamako. Il s’est alors orienté vers l'Est, a croisé le Fleuve Niger et est entré au Burkina Faso avant de rebrousser chemin pour s’arrêter début décembre au Mali, près de la frontière mauritanienne. Souhaitons lui bon séjour ! Pour en savoir plus.

Des Vautours percnoptères équipés en Turquie migrent jusqu'au Kenya

Au cours de l’été de 2014, quatre vautours percnoptères (Neophron percnopterus) ont été équipés de GPS en Turquie Orientale dans le cadre d’un projet soutenu par la VCF. Ces vautours ont été équipés pour étudier leur comportement de déplacement lors des prospections alimentaires, sur leur territoire de reproduction, durant leur parcours migratoires et sur leur site d’hivernage. La migration postnuptiale achevée, nos collègues portent à notre connaissance que les quatre oiseaux sont arrivés à bon port et hivernent en Ethiopie et au Kenya. Après un voyage de plus de 4000 km, ils ont visité la Turquie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, l'Iran, l'Irak, l'Arabie Saoudite, le Yémen, Djibouti pour finir leurs périples en Éthiopie et au Kenya.

Quelques nouvelles des Vautours percnoptères équipés en Israël

Les oiseaux réintroduits en Israël font l'objet d'opérations de suivi, ils sont notamment équipés de balises GPS. Un compte-rendu sommaire de nos collègues Israéliens nous apprend que 2 de ces oiseaux équipés en Israël ont rejoint le Soudan, 1 oiseau a disparu dans le Sinaï (Égypte), alors que 2 autres oiseaux équipés se sont orientés vers le détroit de Bab-el-Mandeb pour finalement disparaître au Yémen et en Arabie Saoudite.

Des nouvelles de la saison de reproduction du Vautour percnoptère en 2013

Le suivi de la saison de reproduction 2013 a permis de recenser 90 couples territoriaux, 78 couples reproducteurs dont 45 couples producteurs qui ont produit 50 jeunes à l'envol. L’effectif de la population de Vautours percnoptères en France dépasse probablement les 90 couples territoriaux en 2013 (les données du Vaucluse restant incomplètes). Excepté dans les Pyrénées où nous constatons le recrutement d’un nouveau couple territorial, l’année 2013 a été marquée par une baisse des effectifs globaux. Cette baisse apparente des effectifs doit cependant être relativisée suite aux données incomplètes du périmètre du parc naturel régional du Luberon (Vaucluse). Les paramètres de reproduction suivent également une tendance régressive.

Pages