L’Aigle botté niche en Côte d’Or et en Dordogne !

La répartition de l’Aigle botté en France est relativement mal connue. Sa distribution Sud-Ouest/Nord-Est est notamment incertaine dans plusieurs départements en limite d’aire de répartition. Récemment, la découverte de couples nicheurs dans deux départements, dans la continuité logique de deux populations bien connues (celles de Corrèze et de Saône-et-Loire) vient préciser un peu les limites de sa répartition.
En 2011, en Côte d’Or, deux couples sont trouvés nicheurs dans le sud du département, en limite de la Saône-et-Loire : Francis Chiono (agent ONF), sur indications de forestiers qui entendent des jeunes rapaces à l’aire en août, découvre deux aires occupées. Elles ne seront pas malheureusement pas réutilisées par l’espèce en 2012. Ces observations sont publiées dans le bulletin de la LPO Côte d’Or : le Tiercelet n°21, octobre 2012. Par le passé, les recherches effectuées pour l'ouvrage "Les Rapaces de Bourgogne"  (Luc Strenna, coordinateur. 2000) avaient déjà permis de localiser en Côte-d'Or une nidification certaine et six probables.

En 2012, en Dordogne, Daniel Rat (LPO Aquitaine) découvre deux aires dans le nord du département, en limite de la Corrèze. Une tentative de reproduction avait été observée en 1993 dans le département et de observations sporadiques avait été réalisées depuis, mais sans indices certains de reproduction.
Là-aussi, ce sont les observations mi-août par un agent de l’ONCFS qui auront permis la découverte d’un premier nid, bientôt suivi d’un second en septembre.

Ces découvertes semblent témoigner d’une expansion actuelle de l’espèce en France. Sa discrétion et sa rareté en limite de répartition rendent néanmoins ces découvertes difficiles. D’autres découvertes de couples nicheurs sont attendues, dans les régions Centre et Rhône-Alpes notamment...