Un jeune aigle royal tué par balles en Ardèche

Un bien triste drame a eu lieu en Ardèche fin Septembre dernier. Le cadavre d'un jeune aigle royal a en effet été retrouvé sans vie, par des membres de la LPO Auvergne-Rhône-Alpes. Une radio chez un vétérinaire local, montrera que le jeune rapace a été criblé de plombs, ce qui a entrainé sa mort. L'oiseau avait été bagué et équipé d'une balise GPS en Juin dernier, afin de mieux connaître le domaine vital de ses parents, installés depuis quelques années près du mont Mézenc. C'est le signalement d'une immobilité anormale par cette balise, qui a motivé la LPO à se rendre sur place pour découvrir la dépouille de l'aiglon.

 

Cet acte témoigne de la réalité du braconnage des rapaces qui perdure aujourd'hui encore en France, et ce malgré la loi de 1976 relative à leur protection. En réponse à ce geste, la LPO a décidé de porter plainte contre X, et de se constituer partie civile. Elle demande que la lumière soit faite sur cette destruction, et que ses auteurs soient identifiés puis jugés.

Le texte ci-dessous a été réalisé par une observatrice en mémoire :

"À l'aiglon du Mézenc

À l'aube de sa vie,

Des plombs l'ont atteint.

Les ailes brisées, il s'est abîmé au sol.

Il n'a sans doute pas compris...

Nous non plus !

Nous les observateurs de tous bords,

Qui l'observions et le suivions avec fierté.

À l'heure où tout le monde parle de biodiversité.

À tout bout de champ,

Je veux crier notre indignation et notre tristesse !

Rolande"

Bruno PULCINI

Source : www.lpo-drome-ardeche.fr, Florian Veau - Chargé d'études rapaces (LPO Auvergne-Rhône-Alpes).