Actualités


Bilan de la saison 2009

Quand le campagnol s’en va, plus rien ne va…
Sur le total des nids trouvés les busards cendrés représentent 71 %.
Entre 2008 et 2009, en régressant de 1 137 à 856, le nombre de nids trouvés de busard cendré chute de 25 % pendant que le nombre de jeunes à l’envol régresse de 29 %.
Les comptes-rendus, à quelques exceptions près, dressent un constat sévère, répété, alarmant pour 2009 : « année catastrophe », « la pire des années »… Cependant, entre ces deux dernières années, on peut le dire : « les années se suivent et se ressemblent ».
Ainsi, pendant que la population nicheuse régresse de 25 %, le nombre de jeunes à l’envol ne régresse que de 4 % supplémentaires. Les productivités 2008 et 2009 sont ainsi très semblables : 1,77 pour 2008 et 1,67 pour 2009. Par contre le pourcentage d’envols dus aux interventions passe de 43 % à 57 %. Différence importante qui justifie pleinement l’action.

Pages