Résumé de l'intervention de Gilles TAVERNIER

Gilles TAVERNIER (bénévole LPO Tarn) :

Soixante six sites font actuellement l’objet d’un suivi (écoute, reproduction, régime alimentaire) sur le département du Tarn. Le Grand-duc occupe des types d’habitats divers, en majorité représenté par des sites rupestres ou carrières mais également en plaines, en landes, dans les bois…

En ce qui concerne le régime alimentaire de l’espèce : au total 196 récoltes ont été effectuées, 22 577 individus et 172 espèces identifiées. La base alimentaire est composée majoritairement de mammifères (biomasse de 75,8%), l’apport des autres groupes est négligeable. Le poids moyen d’une proie est évalué à 375 g.

Pour permettre la conservation du rapace la LPO Tarn s’engage auprès des carrières. Un exemple de partenariat (avec le groupe SECAM) prouve que pour les deux parties le contrat est « gagnant/gagnant ». L’accès au site est autorisé par l’exploitant (dans le respect des règles de sécurité) ce qui permet le suivi et la protection du Grand-duc mais également la réalisation de plusieurs inventaires (faune et flore). L’exploitant montre son engagement en faveur d’une espèce protégée et doit respecter les préconisations en période de reproduction. En échange la LPO de son côté organise des ateliers de sensibilisation, créés des panneaux d’information, elle anime donc le volet pédagogique.

Support de présentation : partenariat-carri-res.pdf