Résumé de l'intervention de Renaud NADAL

Renaud NADAL (Chargé d’étude LPO Grands Causses) :

Dans les Grands Causses, la collecte et l’analyse des restes de proies du Grand-duc d’Europe ont été menées sur une zone d’étude similaire et on peut constater les évolutions entre les résultats sur la décennie 1980-1990 et 2010-2020 pour un total d’environ 3000 proies.

Le pourcentage des classes représentées a peu varié. Le nombre d’espèces proie a quant à lui évolué, 17 nouvelles espèces étant inventoriées dans l’échantillon de 2010/20. Le rapace a remplacé sa consommation de Lapin de garenne et de Rat surmulot (espèces qui se raréfient) par une espèce présente en quantité mais de faible corpulence : le Campagnol des champs.

Pour l’avifaune, les espèces qui diminuent sont les corvidés et les rapaces nocturnes, à l’opposition des espèces forestières et anthropophiles qui représentent une part plus importante.

L’abondance cyclique du Campagnol des champs influence directement le succès de la reproduction du Grand-duc. Si l’on compare avec d’autres territoires l’évolution n’est pas la même car elle est conditionnée par le changement du paysage (disparition des haies, étalement urbain, développement de prairies).

Support de présentation : RA_Millavois.pdf