Rapport de la 16e Journées internationales d'observation du Gypaète barbu

Résumé du rapport

Lors de la Journée Focale de cette année, le 2 octobre, près de 1300 observateurs ont pu bénéficier de conditions météorologiques majoritairement favorables et ainsi contribuer au 16ème recensement annuel du Gypaète barbu. Bien qu'une petite proportion d'observateurs situés au sud de la crête alpine principale ait été confrontée à des conditions météorologiques inadaptées (16%), la visibilité était principalement bonne (77%) ou modérée (7%) et a permis de réaliser 927 observations de Gypaètes barbus sur 311 des 748 sites occupés (42%). 18 partenaires IBM et plusieurs organisations associées ont coordonné des observations synchronisées sur 726 sites le jour de référence et 22 autres pendant la période de l'IOD. En outre, ces experts connaissent bien la situation locale et sont les mieux placés pour donner une estimation de la taille de la population dans leur région et pour identifier les oiseaux individuels. Cela a permis de compiler, d'évaluer et de résumer les observations et les estimations sur la zone de surveillance afin d'obtenir une vue d'ensemble de la distribution des classes d'âge et de comparer les estimations à l'échelle alpine avec la taille de la population prévue par la modélisation démographique (Schaub et al. 2009).

La population alpine a été estimée comme variant entre 284 et 381 individus. Comme les années précédentes, la distribution des classes d'âge estimées est bien en ligne avec les valeurs prédites par le modèle démographique avec une légère sous-estimation du nombre d'oiseaux subadultes, qui sont difficiles à identifier correctement sur le terrain (distribution des classes d'âge estimées : 57% adultes, 6% subadultes, 18% immatures, 14% juvéniles). L'estimation de la population et la distribution des classes d'âge sont basées sur les données d'observation collectées pendant la journée focale, combinées au nombre estimé d'individus qui n'ont pas été observés mais qui sont supposés être présents dans la région spécifique (oiseaux territoriaux, dans certains cas exceptionnels leurs oisillons, oiseaux marqués par GPS (N = 62 en 2021) etc.…).

La petite population du Massif central est estimée varier entre 7-13 individus, et environ 7 individus ont été estimés présents dans l'Aude dans les Pyrénées françaises. En Espagne, en dehors des Pyrénées, les populations de gypaètes barbus ont été estimées comme variant entre 3 et 4 individus dans le Maestrazgo et 21-33 en Andalousie et Rioja. Comme ces dernières années, aucun gypaète barbu n'a été observé en Bulgarie où l'espèce est considérée comme éteinte depuis 1972.

Pendant l'IOD de cette année, plusieurs individus de gypaètes barbus ont été identifiés dans les Alpes (N=63), le Massif central (N=6) et en Espagne (N=6), tandis que 19 autres individus (Alpes) et 7 (Espagne) ont été identifiés avec une probabilité moindre. En outre, 62 animaux ont pu être suivis par GPS, alors que seulement 14 des 39 animaux présents dans la région alpine ont pu être identifiés visuellement par les observateurs. Ces précieuses données individuelles fournissent des informations importantes sur le cycle de vie des animaux et peuvent servir à calculer des paramètres pour la modélisation démographique. De telles informations individuelles à l'échelle internationale sont uniques et permettent d'estimer les taux de survie et de suivre l'histoire de vie de l'oiseau - des éléments clés importants pour suivre le développement du projet Gypaète barbu.

Faits marquants

Organisation du suivi

▪ 18 partenaires d'IBM et plusieurs organisations associées ont coordonné l'IOD 2021.
▪ 1295 observateurs ont participé en Autriche, Bulgarie, France, Allemagne, Italie, Espagne et Suisse.
▪ 726 sites ont été occupés pendant la journée de référence (2.10.2021) et 22 autres pendant la période IOD.
▪ situation météorologique sur les sites d'observation : 77% bonne, 7% modérée et 16% défavorable. Résultats des observations
▪ 960 observations de gypaète barbu pendant la période IOD, dont 927 lors de la journée focale du 2 octobre 2021.
▪ Gypaètes barbus observés sur 311 sites sur 748 (42%).
▪ distribution des classes d'âge observées (nombre d'observations par classe d'âge) .
- adulte (N = 523, 54%) - subadulte (N = 42, 4%)
- immature (N = 157, 16%) - juvénile (N = 138, 14%)
- inconnu (N = 100, 10%)

Distribution des classes d'âge et estimations des populations

▪ distribution estimée des classes d'âge dans les alpes (individus)
- adulte (N = 182, 57%)
- subadulte (N = 20, 6%)
- immature (N = 58, 18%)
- juvénile (N = 44, 14%)
- inconnu (N = 17, 5%)
▪ nombre estimé d'individus de gypaètes barbus :
- Alpes : 284
- 381
- Massif Central : 7-13
- Pré-Pyrénées (FRA) : 6-7
- Espagne2 : 21-33
- Maestrazgo (ESP) : 3-4
- Bulgarie : 0

Données individuelles

▪ 63 (Alpes), 6 (Massif central) et 6 (Espagne) individus ont été identifiés.
▪ 19 (Alpes) et 7 (Espagne) individus ont été probablement identifiés.
▪ Des données GPS sont disponibles pour 62 individus pendant la période IOD 2021.
▪ dans les Alpes, 14 (~36%) des 39 individus marqués par GPS ont été identifiés par les observateurs.

 

Clara Borrel