Actualités

Galerie photo

Les premières explorations

Voilà presque 3 mois que Roc et Rei del Causse ont été lâchés à Meyrueis.
Il y a un peu plus d’un mois, ils commençaient à voler.
Dès leur envol, ils ont démontré leur agilité dans les airs aux observateurs émerveillés.
Ils sont aujourd’hui presque aussi habiles que leurs congénères plus âgés.
Leurs vols sont de plus en plus longs et majestueux.

La rencontre des nouveaux voisins

Depuis leur envol, Roc et Rei del Causse ont eu l'occasion de faire la rencontre de leurs différents congénères.
Les autres individus de Gypaète barbu présents dans les Grands Causses sont intrigués par leur présence dans les airs.
Par ailleurs, la nourriture déposée en corniches pour les deux gypaètons ne les rend pas insensibles et ils apprécient participer à ce buffet.

Un noyau de population continue de se construire dans les Grands Causses

En fin d’année 2021, avec un effectif de Gypaètes barbus encore jamais connu depuis le début du programme de réintroduction, l’optimisme était de mise dans les Grands Causses.

En effet, 11 individus étaient présents jusqu'au printemps 2022, avec des oiseaux de toutes classes d’âge :

Eglazine est de retour aux Pays-Bas

C'est une première pour l'espèce : un Gypaète barbu revient pour la deuxième fois aux Pays-Bas!

Même si l'erratisme est normal chez les jeunes vautours, un tel voyage vers le Nord-Ouest de l'Europe, à deux reprises, n'était jusqu'à présent pas connu pour un Gypaète barbu.
Ce n'est autre que la femelle immature Eglazine, qui réalise cet exploit!

L’aventure commence

Après un mois passé dans la vire de taquet, Roc et Rei del Causse avaient dépassé la moyenne d'âge d’envol des Gypaètes barbus réintroduits (120 jours) et leur progression semblait suffisante pour envisager un départ de la cavité.
Tandis que Rei continuait de profiter pleinement du confort du taquet, Roc manifestait quant à lui son envie d'en sortir depuis quelques jours.

Ils veillent sur nous

Ils pensent que l'on ne les voit pas, mais nous ne sommes pas des lapins de 3 semaines !
Entre nous, on les appelle "les hommes de l'ombre..."
Pourquoi nous observent-il si attentivement de 6 h à 20 h depuis leur cabane.

Ils s'assurent, tout d'abord, de notre état de santé.

Les premiers jours dans la vire de taquet pour Roc et Rei del Causse

Roc et Rei del causse sont les noms des deux jeunes mâles de Gypaète barbu lâchés le 09 mai 2022, lors 10ème libération opérée pour le programme de réintroduction dans les Grands Causses.
Ces 2 oiseaux viennent respectivement du Zoo d'Ostrava en République-Tchèque et du centre d'élevage spécialisé d'ASTERS dans les Alpes (Haute-Savoie).

Retour en images sur le lâcher 2022 des Gypaètes barbus

Lundi 9 mai 2022, deux jeunes gypaètes barbus ont été réintroduits dans les Grands Causses.
Il s'agissait du 10ème lâcher mis en oeuvre dans le cadre de ce programme de réintroduction.

Le site lozérien situé en coeur du Parc national des Cévennes a accueilli deux mâles, Roc et Rei del causse, respectivement originaires du Zoo d'Ostrava en République-Tchèque et du centre d'élevage d'Asters en Haute-Savoie.
Nous vous proposons de revenir en images sur cet évènement festif du lâcher des oiseaux, qui s'est déroulé au camping la Cascade à Salvinsac.

Vidéo réalisée par Télédraille pour le Parc national des Cévennes

Pages