Les importantes capacités de déplacement d'un jeune Vautour fauve

Un jeune Vautour fauve lâché dans les Alpes italiennes effectue 500 Kilomètres peu de temps après son lâcher

Dans la réserve naturelle du lac de Cornino (région de Frioul - Alpes italiennes), un jeune Vautour fauve a été lâché vendredi 5 septembre 2014.
Cette libération s’inscrit dans le projet de conservation, de sélection et de réintroduction à l’état sauvage « Vautour observation spéciale », soutenu par l’Union Italienne des jardins Zoologiques et des Aquariums (UIZA).
Ce jeune vautour a tout d'abord fait parler de lui du fait de la campagne lancée par l'UIZA sur Facebook avant son lâcher pour lui trouver un nom. Il fut baptisé Acale par les internautes - nom emprunté à la mythologie grecque.

Le jeune vautour fauve a pris son evol le 5 septembre, vers 11h.
Quelques jours plus tard, Acale est observé à près de 500 km de site de lâcher! Il est aperçu le 18 septembre par des bénévoles sur le site d'observation du Costa Fagaglia à Gênes-Pra (Genova), (carte ci-contre), atteignant ainsi l'une des plus grandes voies migratoires de l'Italie.
Quatre naturalistes du réseau ligure dédié à la migration des oiseaux ont pu l’identifier grâce sa bague F63 de couleur verte.

Cette observation montre qu'un jeune vautour, né en volière et sans aucune expérience de vol, peut parcourir de longues distances sur une courte période. 
Ainsi, un jeune élevé en nature et quittant le nid est en mesure d’acquérir rapidement des compétences de vol et d'effectuer de longs déplacements.
On est tenté d'imaginer que ce jeune vautour a peut-être rencontré, depuis sa dernière observation, des adultes plus expérimentés provenant de France ou d’Espagne et fréquentant à ce moment les Alpes de l’Est. Acale pourrait alors très bien être observé dans quelque temps dans les Alpes françaises (Baronnies, Verdon...) ou bien encore dans le Massif central (Grands Causses).