Un record de reproduction chez le vautour moine à Majorque.

Majorque, la plus grande île de l’archipel espagnol des Baléares, contrôle régulièrement sa population de vautours moines.

Avec son envergure de près de 2m70 et son poids compris entre 6 et 8 kg, c’est le plus gros oiseau de l’archipel. Quasiment disparu au début des années 80, un programme de conservation du vautour moine a été mis en place dès 1983 par la Fondation de Conservation du Vautour Moine afin de protéger ce rapace nécrophage. La fondation de Conservation des Vautours Moines, s’est associée à l’Union pour la Flore et la Faune du Gouvernement Régional des Baléares afin de promouvoir les bonnes pratiques notamment agricoles, de lutter contre l’utilisation de divers poisons ou de déposer des apports de nourritures.

Aujourd’hui les chiffres parlent d’eux-mêmes. Grâce à ces efforts et au printemps favorable de cette année 2016 un record a pu être établi. Sur les 37 couples formés de l’île, 32 ont pondu des œufs pour un total de 25 œufs arrivés à terme. Un record qui vient éclipser celui de 2014 où 17 jeunes avaient vu le jour.

La fermeture des sites touristiques a fortement contribué à l’essor des populations locales de vautour moine par la tranquillité qu’elle apportait à ces rapaces arboricoles, nichant pour la majorité sur les versants de la Serra Tramontana, une chaine montagneuse inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, au nord-ouest de l’île.
Cependant, cette tranquillité pourrait être remise en cause par le gouvernement espagnol qui souhaite rouvrir l’accès de certains sentiers de randonnées aux nombreux visiteurs de cette île ultra-touristique.