Actualités

Galerie photo

Prospection simultanée pour le Vautour moine

Dans le cadre du Plan National d’Action en faveur du Vautour moine, nous vous proposons de participer à une prospection simultanée de cette espèce pour la colonie des Grands Causses.
L’objectif de cette prospection et de poster des personnes (par groupes de deux généralement), sur des points d’observation permettant de surveiller une zone favorable à la reproduction du Vautour moine (versants pentus et boisés de pins) et pour laquelle il n’y a pas encore de reproduction constatée.
De cette manière, en couvrant en même temps un maximum de secteurs au moment ou les oiseaux regagnent leur lieu de cantonnement, cela pourrait nous permettre de trouver des nids que nous n’aurions pas encore trouvé.

Attention, c’est un travail assez long et ingrat de recherche à la longue-vue et de surveillance aux jumelles pendant lequel on ne voit pas forcément l’espèce, car nous ne prospectons pas les sites déjà occupés.

État des colonies de vautours dans les Grands Causses au 28 février 2012

Voilà les derniers éléments des colonies de vautours des Grands Causses :

Vautours moines :
Depuis le 14/02/2012, 12 couples de Vautour moine sont en incubation. En 2011, à la même date, nous avions le même nombre de couples en train de couver. Pour l’instant, 6 sont en Lozère et 6 en Aveyron. En comptant les couples installés de manière démonstrative, nous devrions en avoir pour l’instant un total de 21. Bien-sûr, des découvertes sont toujours possibles ce qui rend ce suivi passionnant… Ce travail de terrain, réalisé par les salariés de l’Antenne LPO GC ou les agents du PNC, s’il est exaltant n’en est pas moins très difficile avec cette espèce arboricole assez fantasque. Par exemple, des couples parfois installés depuis une dizaine d’années sur le même site, changent d’arbre tous les ans pour faire leur nid et malgré leur taille, ces oiseaux savent se faire très discrets...

Vautours fauves :

Les vautours en vedette

Revisionnez le reportage de France 2 du 27 janvier, dans l'émission Télématin, consacré à la réintroduction des vautours dans les Cévennes.
Lien vers le site de France 2.

État des colonies de vautours dans les Grands Causses au 25 janvier 2012

Voici un bref état des lieux de l’avancée de la saison de reproduction des actuelles colonies de vautours dans les Grands Causses :

Vautours fauves :
153 pontes déposées au 25/01/12 (9 pour la Dourbie, 61 pour la Jonte, 65 pour le Tarn et 18 pour la vallée du Tarn).
Les pontes sont précoces cette année. La première est intervenue le 19 décembre 2011, et à la même date l'année dernière (25/01/2011), nous en avions 93.
Pas d’explications objectivement vérifiables pour cette précocité. Des situations similaires ont déjà été observée dans le passé.

Vautours moines :
Plusieurs aires en construction et pas de ponte pour l’instant.

Vautours percnoptères :
Pas d’oiseaux observés à ce jour. Les premiers arrivent généralement autour de la mi-mars.

Bonne année 2012 et meilleurs vœux à vous tous

- Serait-ce une armure ?
- Ça te donne une terrible allure.
- On peut dire qu'avec cette posture Monsieur le moine, pour 2012, tu assures.

Olivier Amblard - Bénévole du réseau Vautours.

Lâchers de vautours moines en Baronnies

Les lâchers de vautours moines se poursuivent dans les Baronnies. Aubépine, Eglantine, Venterol, Mistral et Ventoux ont été libérés le 30 novembre 2011, après avoir passé plusieurs mois dans les volières d'acclimatation. Ils sont identifiables grâce à un marquage alaire, ainsi que leurs bagues et sont suivis par radiopistage au moyen d'un émetteur. Plus d'informations sur ces oiseaux : fiche technique.

 

Un jeune Vautour moine en vol vers le sud

Voici des nouvelles de « Rougon », un jeune Vautour moine né dans le Grand Parc du Puys du Fou (Vendée), qui a été repéré dimanche 27 novembre dernier, sur le territoire de la commune de Marseille. Libéré le 15 novembre 2011 dans le cadre du programme de réintroduction du Vautour moine dans les Gorges du Verdon, après deux mois passés en captivité dans les volières d’acclimatation, il n’avait pas été aperçu depuis le 19 novembre dernier.

Deux vautours moine en vadrouille

Dans le cadre du programme de réintroduction du Vautour moine dans les Gorges du Verdon, Burgers zoo et Rougon ont été libérés le 15 novembre après 2 mois de captivité dans les volières d’acclimatation. Ce sont deux juvéniles nés au zoo d'Arnhem (Pays-Bas) et au Grand Parc du Puy du Fou (Vendée). En plus des décolorations du plumage pour les identifier en vol, ils portent un émetteur pour la localisation par radiopistage dans un périmètre proche.

Ils ont quitté la volière le mercredi 16 novembre. Burgers zoo a rapidement pris de l’assurance et elle est partie vers le Grand canyon. Le lendemain, nous n’avions plus de contact.
Rougon a perdu de l’altitude et s’est cantonné au-dessus du Verdon pendant quelques jours. Le samedi 19, aidé par le vent d’Est il est arrivé à remonter et se poser sur une crête vers le village de la Palud sur Verdon. Le lendemain, il s’est rapproché des volières et a pris de l’altitude puis il a disparu.

Pages