Nouvelle actualité sur le Vautour Percnoptère

 Record de longévité enregistré chez un vautour percnoptère 

La surveillance sur le long terme est fondamentale pour comprendre l’écologie et la conservation des espèces menacées. Ces photos montrent un record de longévité pour un vautour percnoptère mâle (Neophron percnopterus).

Lorsqu’il a été capturé et étiqueté en juillet 1993 (image de gauche) dans les Bardenas Reales (nord de l’Espagne), il avait probablement deux ans, comme l’indiquent ses motifs de plumage. En juin 2020, le même individu a été recapturé en tant qu’adulte territorial dans les Pyrénées catalanes, à 200 kilomètres de distance (image de droite).

À notre connaissance, l’âge de cet oiseau, 29 ans, établit le record connu pour un vautour à l’état sauvage. On observe que les mâles vivent plus longtemps que les femelles. En effet dans la population de vautours auquel appartient cet individu, les taux de survie annuels des adultes changent selon le sexe (0,91 mâle ; 0,82 femelle). De plus, sur les 9 oiseaux de la population connus pour avoir dépassé 20 ans, 6 d'entre eux sont des mâles, dont 2 de 28 ans qui sont encore en vie.

Chez les vautours, les informations sur la longévité sont inégales parce qu’il y a eu très peu d’études menées sur le long terme et, surtout parce que la plupart des populations sont soumises à une forte mortalité non naturelle comme l’empoisonnement et la collision avec les éoliennes. Il est essentiel de disposer d’informations précises sur la longévité potentielle des individus à l’état sauvage pour affiner les estimations de la viabilité des populations d’espèces telles que les vautours, qui sont en péril à l’échelle mondiale.

Vous pouvez retrouver l'actualité original ici