Nouvelle actualité sur le vautour percnoptère

 Les résultats de la mise en liberté de vautours percnoptères élevés en captivité dans les Rhodopes orientales en 2021

Source : Vulture Conservation Foundation 

Dans le cadre du projet Egyptian Vulture New LIFE, de jeunes vautours percnoptères élevés en captivité ont été mis en liberté dans les Rhodopes orientales afin de stimuler la population locale et prévenir leur extinction. En 2021, pour la quatrième fois consécutive, l’équipe du projet a libéré trois jeunes vautours. Ferdinand, Poldi et Solera ont passé deux mois dans la volière d’adaptation puis se sont aventurés dans la nature à la mi-mai.

 Ferdinand est né au zoo de Sofia en Bulgarie. Il s’est très vite adapté aux conditions des Rhodopes orientales. Il a exploré l’ensemble des Rhodopes orientales et a également effectué plusieurs visites du côté grec de la montagne. Le 10 septembre 2021, il a commencé sa première migration en direction du sud en traversant les Dardanelles. Le lendemain, il a atteint la péninsule d’Adrasan en Turquie et y est resté pendant trois semaines. Finalement, début octobre, Ferdinand a suivi la côte vers l’est et a poursuivi sa migration, atteignant ses aires d’hivernage au Soudan le 18 octobre.

 Solera est né au zoo de Jerez en Espagne. Après avoir quitté la volière, elle s’est bien adaptée dans la nature, elle a été observé volant sur de longues distances puis revenant près du site de libération. Malheureusement, seulement une semaine après sa libération, un prédateur l’a attaquée pendant la nuit, entraînant sa mort. Solera se reposait sur une falaise abrupte qui était à peine accessible. On ne sait pas quel prédateur l’a attaqué, mais compte tenu de l’accès difficile, l’équipe du projet suppose qu’elle a été tuée par une martre de pierre ou un hibou grand-duc.

 Poldi a éclos au zoo de Schonbrunn en Autriche. Poldi était très curieux et toujours désireux d’explorer. Il s’adaptait bien à la nature et socialisait bien avec ses congénères sauvages. Il a commencé sa première migration le 23 septembre, mais au lieu de voler vers le sud-est au-dessus de la Turquie, il a suivi la côte maritime en direction de l’ouest. Il a fait une courte visite dans les gorges de Kresna avant de se diriger à nouveau vers le sud et d’atteindre la pointe de la péninsule de Chalcidique. Le 30 septembre, au petit matin, il a été emporté au-dessus de la mer par les forts vents du nord. Poldi volait à une vitesse allant jusqu’à 100 km/h et a rapidement atteint la terre près d’Athènes. Cependant, il a continué vers le sud au-dessus de la mer Méditerranée et a péri au milieu de la mer. Il a parcouru plus de 600 km en une seule journée et se trouvait à 300 km de la côte africaine. Cette exemple prouve une fois de plus que les jeunes ont un pourcentage important de mortalité lors de leur première migration.

Vous pouvez retrouver l'article originale ici